Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Confundo - Kalectra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 17/06/2015


MessageSujet: Confundo - Kalectra   Mer 17 Juin - 18:53

 Les semaines défilées à une vitesse impressionnante. On commençait tous à ranger nos affaires pour retourner à nos domiciles respectifs, à la fois triste pour quitter nos vies à Poudlard et heureux de retrouver nos parents. C'était peut-être un dilemme constant pour toute personne normalement constituée et, je n'arrêtais pas de penser que la plupart de ces personnes ne l'étaient pas. Je quittais mon dortoire, il était vide. J'étais presque certaine qu'ils étaient entrain de profiter de leur derniers instant pour emmerder les petits nouveaux pour en retrouver l'année suivante. Je savais aussi que j'avais besoin de ma dose de connerie avant de retourner chez ma mère. Un bref salut à mon cousin Peverell coincé chez les imbéciles heureux, ce qui me faisait de la peine pour lui. On se voyait de temps en temps à Poudlard mais assurément plus en dehors. Je m'en voualais parfois parce qu'il faisait parti de ma famille mais à Poudlard, c'était comme une loi à ne pas manquer, les Serpentar ne devaient pas trop fréquenter les jaunes. C'était peut-être nul mais je faisais facilement avec. Cela dit, on avait une relation assez conventionnelle, ce qui me rassurait par moment. Il s'était surement habitué à ma nonchalance mais c'était surement le seul que je laissais tranquille parmi eux.

C'était limite si j'avais le temps de tout faire. Entre mes conneries, les cours, les devoirs et mes entrainements solitaires, j'étais presque surmenée et cela ne m'allait pas vraiment. Alors pour me changer les idées, je me balladais dans le parc du château. J'avais pris mes cours de droit, me cherchant un endroit tranquille afin de réviser tranquille pour mes examens. Comme par hasard, le droit était prévu pour les dernières copies prévu pour fermer la semaine des examens. J'allais donc bientôt entrée en 9eme année en Justice Magique si tout allait bien pour moi. Je ne m'en vantais jamais mais j'avais quand même des notes plutôt au dessus de la moyenne générale de la classe. Autant j'aimais pas réviser alors je me donnais le stricte minimum, autant je me donnais à fond durant les cours pour ne pas à avoir reprendre ce qui avait déjà été durant. Et si on allait voir ton amie Black, je suis sur qu'elle est en plein entrainement... me siffla mon Python, sortant de mon pull pour venir s'enrouler sur mon bras et ma destination changea immédiatement.

Le Quidditch, une grande histoire d'amour qui ne pouvait pas être pour moi. D'une parce que je n'étais pas une force tranquille et les cognards risquaient de venir se planter dans la tête d'un joueur si quelque chose clochait : Soi si l'on perdait ou si quelque chose ne me plaisait pas venant de lui. J'étais assez hargneuse pour être une mauvaise joueuse et provoquer un raz-de-marée en car de défaite. J'étais déjà assez méchante lorsqu'on perdait et que j'étais dans les tribunes alors sur le terrain... Je pris une profonde respiration en acquiesçant et sifflant : bonne idée ! dans ma langue natale, tout simplement ignorée pour le reste des élèves et professeurs. J'aimais cette particularité qui me permettait de me sentir encore plus différente et supérieur aux autres. J'avais mes faiblesses, que je nommais sentiments et humaines, que je cachais derrière mes vacheries et les cours. Je me fichais tellement des conséquences, tant que j'avais la joie de voir le visage de ma victime prise et destabilisé par ce que je venais de lui infliger... La punition n'était rien pour moi en comparaison.

Je remontais le chemin de terre menant au stade, je laissais mon Python se baladait, autonome sur le sol caillouteux jusqu'à ce que nous arrivions tout les deux devant notre destination convoité et il revenait se glisser dans mes vêtements pour ne pas être vu. Sa dernière apparition n'avait pas été apprécié alors que j'avais tellement adoré la trouille bleu qu'avait ressentit cet idiot de première année. Je grimpais dans les gradins et remarquais mon équipe en plein travail. Je prenais le temps de bien m'installer de vérifier que tout était en ordre. Depuis ma coiffure, ma position et mes devoirs, bien évidemment. Même si j'étais une Gaunt, je ne passais pas au-dessus des lois et j'avais besoin d'avoir une bonne base pour l'objectif que je m'étais donnée : Devenir la première femme au pouvoir, Premier Ministre. Un sifflement attira mon attention, lorsque je levais les yeux de mon bouquin, j'aperçu Electra courser le vif d'or, cisaillant l'air à une vitesse impressionnante mais totalement à l'aise sur son balais. Elle était la meilleure des attrapeuses et dans les matchs, si elle n'arrivait pas à trouver le vif, c'était soi, elle était malade ou il s'était barré très, voir trop loin pour être retrouvée.
Prenant comme preuve qu'elle était prête à attraper la petite balle d'or, je murmurais, en pointant ma baguette sur la jeune blonde : "confundo" ce qui hébéta la blonde pendant quelques secondes. Immédiatement, je rangeais ma baguette et repris mon bouquin, surveillant cette dernière du coin de l'oeil.




The only way to find a cure for a viper's venom is to taste its poison.

the way I lie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Jeu 18 Juin - 0:02



Kathleen & ElectraThere is something wrong about that: you.

La fin des cours arrivait et cela se ressentait partout parmi les élèves. Moins d’attention en classe pour la grande majorité alors que c’était le contraire pour la Black. Elle redoublait de vigilance et travaillait encore plus assidument, les examens approchaient, et hors de question de viser autre chose que l’Optimal. Ses parents ne se contenteraient de rien d’autre que l’excellence et c’était également son avis. Elle était la fierté des siens et elle comptait bien le rester. Dorénavant dernière héritière de la branche de sa famille, elle devait montrer à quel point les Black étaient parfaits en toutes circonstances. La plupart du temps, ce n’était pas trop difficile pour la jolie blonde, plutôt à l’aise dans ses cours depuis toujours. Ce n’était pas difficile, elle était une bonne et attentive élève, et même si parfois elle ne pouvait s’empêcher de malmener un camarade de classe ou deux, elle restait toujours une excellence recrue. Il fallait reconnaitre qu’elle forçait l’admiration de beaucoup de professeurs et élèves, mais elle travaillait cette image du matin au soir. Elle aurait pu avoir sa place à Serdaigle en vue de son assiduité, mais les serpents lui collaient mieux à la peau, sans doute sa ruse, sa soif de gloire et de pouvoir ainsi que sa malice, qui prenaient le dessus.

La jeune serpentarde sortie finalement de classe, croisant sa cousine dans la salle commune, cette dernière l’avertie qu’elle comptait faire un entrainement avec l’équipe. On ne peut plus ravie, la blonde allait bien faire acte de présence, et après un bref détour au dortoir pour chercher quelques minions et larbins pour porter ses affaires jusqu’au terrain de Quidditch. N’ouvrant la bouche que pour insulter les quelques sangs mêlés ou nés moldus qu’elle avait désigné pour apporter son équipement, le trajet se fit assez rapidement, les autres se dépêchant de lui obéir pour ne pas avoir de problèmes. Plutôt satisfaite de son emprise sur les autres, elle se débarrassa d’eux sans même un remerciement aussitôt qu’ils déposèrent ses affaires dans les vestiaires. Profitant de sa solitude et avant que le reste de l’équipe ne débarque, elle s’empressa de se changer, enfilant son équipement vert et blanc. Elle ne tarda finalement pas à être rejointe par les autres et, sortant ensemble sur le terrain ils débutèrent l’échauffement. Profitant de ce moment de détente, la Black en profita pour se défouler, faisant diverses pirouettes sur son balai avant de commencer les exercices dictés par sa cousine. Propriétaire du dernier balai en vogue, le plus rapide crée à ce jour, elle fendait l’air avec une facilité déconcertante. La richesse des Black n’était un secret pour personne.

S’attelant dorénavant à la recherche du vif d’or, le regard cristallin d’Electra cherchait le moindre scintillement. Elle avait l’œil vigilant, les années d’expérience l’avaient forgés à trouver ce dernier grâce à quelques techniques bien mises au point. L’exercice restait difficile, mais c’était ce qu’elle préférait au quidditch. Manquant de se faire assommer par un cognard, elle hurla après les batteurs qui faisaient mal leur boulot avant de se calmer en ayant vu un reflet d’or. Agrippant le manche de son balai, elle fonça, le vent fouettant son visage. Vole était de loin son activité préférée. Elle oubliait tous, soucis, cours, manières. Plus rien n’importait d’autre que trouver cette petite balle qui lui donnait un goût de liberté. A portée, elle tendit le bras, prête à fermer les doigts sur la boule dorée, un sourire satisfait aux lèvres. C’est alors qu’elle sentit une force la tirer et manquer de la faire tomber de son balai. S’aggripant au bois, suspendue dans le vide, elle avait la chance d’avoir de bons reflexes et l’aide de sa cousine l’aidèrent à remonter correctement sur le manche. La brune lui indiqua qu’on venait de lui lancer un sort des tribunes et la rage l’envahie alors qu’elle lui demanda de continuer sans elle. Se dirigeant vers la tribune indiquée, elle sauta de son balai pour atterrir sur les gradins, découvrant ainsi l’auteure de son agression.

« Gaunt. »

Elle se mordit les lèvres, sentant son cœur se serrer. Sautant par-dessus les bancs, elle balança son livre par-dessus la rambarde, attrapant la verte par le col pour la plaquer sur le mur le plus proche, sortant sa baguette pour la menacer avec.

« C’est quoi ton problème à la fin ? T’as vraiment envie que je te refasse le portrait ? »

Enfonçant sa baguette dans son estomac, son regard se durcit, alors qu'un sourire sadique grandissait sur ses lèvres.

« Et la dernière chance des Gaunt disparaîtrait. Comme c'est tragique. »
©clever love.



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 17/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Jeu 18 Juin - 12:22

 Je l'avais vu arriver mais l'ignorait sans scrupule, cela m'était égale qu'elle vienne s'en prendre à moi, je n'avais pas peur d'elle et elle ne m'impressionnait pas. Au contraire, j'aimais cette folie qui l'envahissait pour peu qu'on savait comment l'approcher, de près comme de loin. « Gaunt. » Elle avait sauté de son balai pour atterrir dans les gradins, en prenant une profonde respiration. Mon nom sonnait tellement comme une insulte dans sa bouche que cela m'amusait encore plus. Je manquais de répondre mais elle me balança le livre par-dessus la rambarde : « Black, tu vas regretter ton geste...» en voyant mon livre disparaître. Lorsque je me retournais mon attention sur elle alors qu'elle me plaquait contre le mur et plaçait sa baguette sur mon estomac, le regard et le visage dur qui contrastait avec le sourire sadique de la blonde : « C’est quoi ton problème à la fin ? T’as vraiment envie que je te refasse le portrait ? » Je rigolais, cet intimidation me rendait hilare surtout qu'elle semblait vraiment vouloir m'intimider avec ses mains accrochées à mon col. « Black, redescends sur Terre.. Quitte ton balai et regarde...» Je me redressais de toute ma hauteur : « Tu ne m'impressionnes pas le moins du monde, très chère... »
Je sentais comme un rictus naître sur mon visage, je voulais lui rendre cette pique plus furtive mais je restais évasive : « Qui parle de problème ici ? On s'amuse... » J'avais fait une moue plus que désinvolte en me défaisant violemment de son emprise. Elle avait beau être plus jeune que moi, elle me dépassait légèrement. En même temps, quand on voyait sa mère, on ne pouvait pas prétendre qu'elle puisse être une naine. « Et la dernière chance des Gaunt disparaîtrait. Comme c'est tragique. » Je rigolais encore plus en entendant cette supposition, j'aimais cette insolence, ces remontrances qui n'avaient pas vraiment d'impact sur moi. Je n'avais pas peur, je me sentais fière mais aussi forte de ne pas ressentir la moindre émotion. Néanmoins, la miss Black était différente, ce qui me donnait encore plus envie de l'attaquer.

« Moi je suis fille unique mais en ce qui te concerne, tu es mieux placée pour savoir ce que c'est qu'être la dernière chance de la famille, n'est-ce pas ? » Les Black n'avaient pas eu la belle vie et leur famille avait connu une sacrée malchance quant aux pertes. Je sentais sa baguette s'enfoncer au travers de mon uniforme scolaire. « Allez, ne me dit pas que ça ne t'amuse pas un peu ? Je me divertis au dépend des autres.. Tu sais ce que c'est non ? »
Je pris une profonde respiration et souleva un sourcil avec un petit sourire narquois sur le visage. J'étais contente d'être en face d'elle, d'avoir attirée définitivement son attention. Les grandes et blondes me rendaient folle mais celle là, c'était une autre folie. Je repris le temps de bien étudier : « Quoi ? Tu as eu peur, Black ? Tu t'es sentie en danger sur ton balai. Quel drame ! » Je fixais un point sur son front, juste au-dessus de ses yeux, signalant des rides complètement invisible. Je sortis ma baguette à mon tour où je formulais un sortilège informulé et le livre apparu dans mon champs de vision et je l'attrapais. Je pris une profonde respiration, exprimant ma désinvolture et ainsi, mon ennui : « Donc, tu veux qu'on règle nos comptes ou tu as peur de te salir les mains ? Je comprendrais... »





The only way to find a cure for a viper's venom is to taste its poison.

the way I lie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Ven 19 Juin - 0:14



Kathleen & ElectraThere is something wrong about that: you.

La réputation de Kathleen était au moins à hauteur de celle de la Black : elles étaient toutes les deux à éviter pour diverses raisons mais principalement pour leur racisme sans borne. C’était sans doute ce qui faisait, qu’en temps normal, les deux jeunes femmes s’entendaient très bien, mais il arrivait depuis quelques temps que la Gaunt ne lui mette des batons dans les roues, surtout durant ses entrainements et la patience de la blonde était plus qu’usée. Elle n’avait pas l’habitude de se laisser faire et si elle n’avait rien dit jusqu’à présent c’était simplement parce qu’elle n’était pas sûre qu’elle était vraiment coupable mais cette fois il n’y avait aucun doute possible. « Black, tu vas regretter ton geste...» Un large sourire moqueur se dessina sur ses lèvres. Ainsi elle osait la menacer ? Elle avait du cran, mais elle savait qu’au contraire de ses victimes, l’héritière de Salazar Serpentard n’était pas impressionnable et ne la craignait pas. Ne tardant pas à néanmoins lui faire comprendre sa façon de faire, la blonde l’a plaqua sans la moindre douceur contre le mur en bois des gradins. La brune ne montra pas le moindre signe de faiblesse et la serpentarde devait reconnaitre qu’elle n’était pas habituée à ne faire aucun effet. Elle ne fut pas troublée pour autant, elle avait plus d’un tour dans son sac et elle n’avait pas fini, elle commençait juste. L’entendre rire ne fit qu’intensifier sa colère et elle pressa d’avantage sa baguette contre son ventre. « Black, redescends sur Terre.. Quitte ton balai et regarde...» Un rictus moqueur se glissa sur ses lèvres.  « Tu ne m'impressionnes pas le moins du monde, très chère... » Se retenant de rire jaune elle se contenta de redresser un sourcil. « Qui parle de problème ici ? On s'amuse... »  Ah oui ? Elle s’amusait donc de la torturer ? Hors de question qu’elle accepte ça. C’était elle qui malmenait les autres et non l’inverse. Elle aurait facilement pu tomber de son balai et mourir de la chute, elle ne prenait pas les provocations à la légère et comptait bien lui montrer le danger qu’il y avait à chercher des noises à Libra Electra Black. Son air désinvolte lui donnait envie de lui enfoncer sa baguette dans la gorge et de la stupefixer mais elle parvenait encore à se contenir, peut être malgré son impulsivité, conscience du pétrin dans lequel elle se mettrait si elle provoquait plus vieille qu’elle.

Néanmoins les piques de la Black dépassèrent ses lèvres par automatisme, le cynisme était une seconde nature pour elle, elle ne savait communiquer que par le biais de celui-ci.  Par malchance, ce dernier n’avait aucun effet sur sa victime, mais loin de la troubler, elle se sentit pour une fois plutôt satisfaite d’avoir une adversaire à sa taille. « Moi je suis fille unique mais en ce qui te concerne, tu es mieux placée pour savoir ce que c'est qu'être la dernière chance de la famille, n'est-ce pas ? » En revanche, la situation commençait à tourner à son désavantage et le fait qu’elle parle des siens lui serra le cœur. L’effort surhumain qu’elle dû faire pour prétendre que sa pique ne l’avait pas atteinte lui demanda un self control qu’elle ne pensait pas posséder. Elle ne cessait de se répéter en boucle les conseils de sa mère : ne rien montrer, ne donner aucunes armes aux autres. Ses faiblesses causeraient sa perte, et hélas son amour inconditionnel pour sa famille en était une. Elle n’était pas la dernière chance de sa famille, elle était la roue de secours, et cette vérité l’affligeait chaque jour, bien qu’elle n’en ai jamais parlé à qui que ce soit.  « Allez, ne me dit pas que ça ne t'amuse pas un peu ? Je me divertis au dépend des autres.. Tu sais ce que c'est non ? » Se détendant finalement après avoir longuement expiré, elle finit par retirer sa baguette et se reculer, cessant de faire le paon prêt à attaquer « Quoi ? Tu as eu peur, Black ? Tu t'es sentie en danger sur ton balai. Quel drame ! » Elle leva les yeux au ciel, lâchant un rictus. « Donc, tu veux qu'on règle nos comptes ou tu as peur de te salir les mains ? Je comprendrais... » Cette fois ci elle sourit à pleine dent de façon totalement agréable.

« Je n’affronte pas mes ainées pour des raisons évidentes. Qui plus est je ne voudrais pas abimé la seule héritière de Serpentard, tu as bien trop de valeur pour les gens de notre race. Enfin, tu es beaucoup trop jolie pour que j’ai envie d’abimer ce visage de porcelaine. En revanche je n’accepte pas la défaite non plus. »

Son sourire s’aggrandit, devenant plus sournois cette fois ci.

« Aquamenti.»

Le jet d’eau qui sortit de sa baguette arrosa de haut en bas la Gaunt alors que la Black se satisfaisait de sa petite vengeance. Abaissant finalement sa baguette, un sourire comblé aux lèvres, son regard descendit sur la chemise blanche devenue transparente de sa camarade.

« Tu as raison, je trouve ça follement amusant! Oh, tu as plus d’atouts que je n’aurai cru en fait. Interessant. »

Effectivement, elle la reluquait ouvertement et sans la moindre retenue.
©clever love.



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 17/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Ven 19 Juin - 1:48

 Dans ma famille, on ne laissait personne avoir le dernier mot. Cela restait toujours dans un sang-froid totalement déconcertant pour la victime à une exception près, Electra n'en était pas une. Je pris une profonde respiration en roulant des yeux devant le retrait de cette dernière. Je la pensais plus forte, plus résistante mais peut-être que je m'étais trompée. J'étais presque entrain de me dire que pour la première fois de toute ma vie, je vivais un incroyable mensonge. Electra Black me donnait l'impression d'avoir mon égale. Toute ma scolarité de premier cycle, on avait passé notre temps à se prouver l'une à l'autre qui arrivait le plus à malmener un Sang-De-Bourbe. J'étais en réel dégoût face à eux et j'avais trouvé mon égal. Je pris le temps de réfléchir, à me souvenir, il n'y avait que cette blonde détenant un nom contraire à cette jolie chevelure que j'aimerai y plonger mes mains dedans. Le problème était là, elle me donnait tout ça. Ces désirs, ses envies et tout ce qui me donnait ses émotions humaines qui m'affaiblissaient. Au détriment du fait qu'elle avait un sang aussi pur que le mien, je la haïssais.

Je m'esclaffais, je voulais qu'elle réagisse et qu'elle me donne une jolie rouste et je m'en aurait fait fait un plaisir pour lui montrer ce que je valais mais elle m'avait lâché. Je pris une profonde respiration en levant les mains au ciel, désabusée : « Je n’affronte pas mes aînées pour des raisons évidentes. » Pas étonnant qu'elle réagissait comme ça. J'avais un fantôme, Salazar Serpentar qui me mettait parfois assez mal à l'aise durant les repas dans la grande salle. « Qui plus est je ne voudrais pas abîmé la seule héritière de Serpentard, tu as bien trop de valeur pour les gens de notre race. » Je riais, elle avait tellement raison et c'était pour cela qu'un air suffisant s'afficha sur mon visage. Néanmoins, j'étais déçue, je voulais pourtant qu'elle me touche. Qui plus est je ne voudrais pas abîmé la seule héritière de Serpentard, tu as bien trop de valeur pour les gens de notre race. « Enfin, tu es beaucoup trop jolie pour que j’ai envie d’ abîmer ce visage de porcelaine. En revanche je n’accepte pas la défaite non plus. » Pour le coup, j'étais surprise et cet air ne quitta pas mon visage et mes pensées. Le pensait-elle vraiment ? Est-ce que c'était de nouveau du sarcasme comme elle en avait l'habitude de faire ? Je perdais le fil.

A tel point que je n'avais pas remarqué son air si étrange que j'aimais tant voir apparaître lorsqu'elle préparait quelque chose de sournois. « Aquamenti.» Je pris une profonde respiration qui se coupa instantanément lorsqu'un jet d'eau m'arrosa de haut en bas. Ma chemise blanche ne ressemblait plus à rien et ma jupe non plus. J'avais l'impression d'avoir été sous la douche sans m'être déshabillée. Mes cheveux, mon apparence, tout avait fondu à la simple évocation de ce sortilège. Je bouillonnais à l'intérieur alors que je me sentais encore plus nue qu'un ver. « Tu as raison, je trouve ça follement amusant! Oh, tu as plus d’atouts que je n’aurai cru en fait. Intéressant. » Je fus prise d'une colère noir, au point que je fondis sur Black comme une furie enragée, l'attrapant à la gorge. La puissance de mon geste nous avait fait basculer en arrière : « Je vais t'apprendre ce qu'est le respect, Par Merlin ! » Mais je me calma aussitôt et ce qui suivit, je savais que je garderai un ton neutre, limite froid alors qu'en moi, je bouillonnais... Mes joues devaient être en feu... J'avais remarqué la manière dont elle m'avait reluqué aussi intrusive. J'avouais m'être sentie mal à l'aise. Je me redressais, assise sur elle, ses mains bloquées au dessus de sa tête : « incarcerem » Je la ligota et pensa un sortilège de torture maintenant qu'elle était ligoté, sous mon poids. Je réfléchissais, alors je la lorgna : « Connais-tu un sortilège assez puissant pour te faire éprouver la pire des tortures. Celle qui survient et où l'on se sent si... impuissant.. Quelque chose qui donne une intolérance zéro à n'importe quel être vivant.. » J'avais trouvé et je m'approcha dangereusement de son visage, nos bouches étaient proches l'une de l'autre et je pouvais sentir son souffle se mélanger au mien.  : « Ne t'en fais, cette souffrance sera peu profonde... Je suis désolée, Wolfgang n'aime pas être mouillé, je suis obligée de faire ça..»   J'étais sur qu'elle s'attendait à quelque chose d'autre qu'à ...«  Rictusempra » La réaction fut immédiate. 





The only way to find a cure for a viper's venom is to taste its poison.

the way I lie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Dim 21 Juin - 17:46



Kathleen & ElectraThere is something wrong about that: you.

Electra ne pouvait pas prétendre que la Gaunt était son ennemie. C’était plutôt le contraire même. En tant normales, les deux jeunes femmes s’entendaient très bien. Il fallait dire que cela valait mieux pour elle. Partageant le même dortoir depuis l’entrée d’Electra à Poudlard, les deux vertes s’étaient aussitôt bien entendues. Difficile pour la jolie blonde de ne pas être émerveillée devant la descendante directe de Salazar Serpentard. Un sang bien précieux coulait dans les veines de la brune. Elle l’avait vu grandir, murir, et devenir une somptueuse femme. Peut-être même en avait-elle un peu trop vu ? Sans nulle doute que son regard s’était déjà perdu un nombre incalculable de fois sur elle quand elle se changeait dans leur chambre. Ce n’était pas quelque chose dont elle se cachait, d’ailleurs sa cousine lui avait déjà fait de nombreuses remarques à ce sujet. Elle aimait pouvoir observer les jolies choses, et pourquoi se priverait-elle de quelque chose qu’elle appréciait voir ? Etrangement en revanche, elle ne s’était jamais interrogée sur les raisons qui faisaient que son regard se perdait plus facilement sur la chute de reins de la Gaunt plutôt que sur celle de son fiancé. Penser à l’homosexualité ne lui avait même pas frôler l’esprit tant c’était inconcevable. A ses yeux il était simplement normal d’agir de la sorte, elle ne s’était jamais dit qu’il y avait un problème sur ce genre de comportement. Après tout il lui était arrivé tant de fois d’avoir des gestes peut être un peu trop baladeur envers sa cousine, et cette dernière les lui rendait bien, alors où pouvait-être le mal ?

Electra calculait toujours avec une grande précaution ses adversaires, aussi n’était-elle pas assez stupide pour livrer bataille contre des élèves plus âgés qu’elle, du moins s’ils étaient purs ou/et réputés intelligents. Affichant un sourire satisfait à sa petite vengeance, la Black observait son amie avec une arrogance qui lui était bel et bien propre. Elle savait que ce petit épisode ne finirait pas là, la fierté de la verte était à la même hauteur que la sienne et elle ne rendrait pas les armes si facilement. Si elle ne voulait pas la blesser, elles pouvaient au moins s’amuser un peu. Elle inscrivait sa victoire dans sa mémoire, gravant l’expression de Kathleen dans son esprit. Ses cheveux trempés, son maquillage qui coulaient. Elle avait quelque chose de plutôt séduisant cependant. La revanche arriva finalement, et sa rivale se jeta sur elle, attrapant sa gorge en la faisant tomber, et même si la blonde si attendait, elle fut surprise, en revanche elle ne ressentit aucune peur, incapable d’analyser cette émotion dont sa maladie la privait. « Je vais t'apprendre ce qu'est le respect, Par Merlin ! » Cette phrase lui tira un énorme sourire moqueur, pas intimidée le moins du monde. Elle fut en réalité plutôt comblée de voir l’effet que son petit sortilège avait provoqué sur elle. La Black ne prit même pas la peine de tenter de se débattre ou de se dégager, elle laissait faire à sa guise la Gaunt qui venait de bloquer ses mains par-dessus sa tête et même de la ligoter. A vrai dire la situation l’amusait grandement, constatant que son amie faisait plutôt preuve d’ingéniosité. « Connais-tu un sortilège assez puissant pour te faire éprouver la pire des tortures. Celle qui survient et où l'on se sent si... impuissant.. Quelque chose qui donne une intolérance zéro à n'importe quel être vivant.. » Redressant un sourcil cette fois ci inquiet, elle n’osait pas imaginer que sa camarade puisse réellement être capable de lui faire du mal. Pas à ce point. Ses yeux ne quittèrent pas les siens, et elle sentit son cœur louper quelques battements à mesure qu’elle se rapprochait de ses lèvres. « Ne t'en fais, cette souffrance sera peu profonde... Je suis désolée, Wolfgang n'aime pas être mouillé, je suis obligée de faire ça..»   Foutu serpent. Quelle idée aussi de se trimballer un animal aussi encombrant. La blonde essaya de ramper, en vain. Fronçant les sourcils elle n’était pas sûre de ce qu’il était en train de de passer. « Rictusempra » Elle s’attendait à bien pire, mais elle ne put s’empecher d’éclater de rire, le sortilège des chatouilles était l’un de ceux qu’elle détestait le plus. Perdre un tel contrôle sur elle-même était inimaginable pour elle, et pourtant, merlin seul savait combien de fois ses frères avaient pu le lui lancer. Son cœur se serra à cette idée alors que son corps et son visage s’agitaient dans tous les sens, lui priant d’arrêter pour finalement reprendre son souffle quand elle brisa le sort, laissant son visage tomber en arrière, fermant les yeux.

« J’espère que tu as conscience que tu me le payeras cher Gaunt ? »

Elle se pinça les lèvres, rouvrant ses yeux, souriant finalement en se redressant légèrement, frolant ses lèvres à celle de la verte.

« Tu as conscience que si les autres te voient ainsi sur moi ils risquent de se faire des idées ? Abuserais-tu de l’innocente d’une Black ? »
©clever love.



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 17/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Mer 1 Juil - 11:30

 Combien de temps avais-je passé à rêver qu'un jour je puisse toucher ou même frôler la blonde ? Je n'arrivais plus à compter, je n'avais pas assez de doigt pour compter ou de capacité à réfléchir à ce moment précis, d'ailleurs. J'étais contente, j'étais fière de ma place. Mon nom faisait du bruit, du bien comme du mauvais. Je m'en fichais, je faisais mon propre chemin en fonction de ce que j'avais besoin et je rejetais ce qui n'était pas le cas. Je pris une profonde respiration, roulant des yeux lorsque je la voyais se tortiller de rire après que mon sortilège l'avait prise par surprise et que je lui tenais les mains au-dessus de sa tête. Encore plus jouissif de la voir sans défense tout en sachant que c'était la Electra Black. Tout le long, je n'avais pas été tendre avec elle et parfois, je m'en voulais car j'étais effroyablement jalouse d'Alhena, sa cousine. Elle étaient si proches, si tactiles que ça me donnait des envies de meurtre. J'arrêtais le sortilège à en la délivrant mais j'en oubliais de me retirer, de me relever et d'attendre les représailles puisqu'elle s'était détendu en lâchant : « J’espère que tu as conscience que tu me le payeras cher Gaunt ? » La seule chose que la Black avait eu l'idée de dire après que le supplice s'était arrêté. C'était que je lui paierai mais ce qu'elle ne savait pas, c'était que je n'attendais que ça. J'éclatais de rire, levant les yeux au ciel : « Bon nombre de fois j'ai entendu ce genre de chose mais j'attends encore et toujours la facture. Qu'est-ce que tu vas me faire, je te domine, petite ! »

L'assurance de cette dernière était imperturbable, je ne supportais pas ça et je préférais de loin son expression lorsque j'allais lui faire subir mon courroux. A cette pensée, mes lèvres s'étirèrent doucement jusqu'à ce que je l'avais vu reprendre tout ses moyens et se redresser. Je n'avais pas eu le temps de me redresser qu'elle atteignait presque mes lèvres. Je ne pouvais pas passer le trouble de cette approche soudaine. Je pensais à Wolfgang, il était là, je le sentais sur moi et il me parlait quant à moi, je gardais le silence, il n'aimait pas sentir mon coeur battre aussi fort. Ce n'était pas normal pour lui car il m'avait toujours connu aussi calme et immuable. J'étais immunisée contre les sentiments, les émotions depuis mon enlèvement et les tortures qui avaient suivi au sortilège impardonnable de Doloris. Les recherches du kidnapper avaient été abandonné et je savais que je serai devenue folle si j'avais cherché à retrouver le coupable. Je me souvenais encore de son rire trop aigu pour être un homme et heureusement les secours étaient arrivées au bon moment. « Tu as conscience que si les autres te voient ainsi sur moi ils risquent de se faire des idées ? Abuserais-tu de l’innocente d’une Black ? »

Je restais bouche-bée, muette par la surprise de ses paroles. Elle était provocatrice et troublante, j'avais envie que nos lèvres se touchent, se pressent avec une infinie douceur mais d'une passion presque brutale. Cela se bousculait dans ma tête, un sifflement me vrillait les tempes tellement je n'arrivais pas à estomper ce tourbillon de désir incontrôlable. De frustration et de dégoût, Wolfgang s'échappa de par ma jupe trempé pour aller se terrer sous un siège, au frais loin de ma propre chaleur dégoûtante. Je le sentis mais je n'en tenais pas compte : « Parle pour toi, Black. En me voyant, personne n'oserai imaginer que je souhaiterai m'approcher de trop d'une femme. Elles sont trop perfides et vaniteuses. » Mon dieu comme mon visage ne devait pas refléter ce que je disais alors que ma phrase inspirait le dégoût. C'était mon flegme légendaire qui me permettait de mettre le doute sur mes émotions puisque je ne démontrais rien. Il n'y avait, malheureusement, que mon regard qui pouvait tout simplement me trahir. Heureusement, on regardait tout sauf à cet endroit néanmoins, les yeux bleus océan de la blonde ne cessait de me scruter et c'était avec un imperceptible geste au niveau de mes lèvres qui me poussa à intervenir : « Par contre, la plus indécise des deux, je voterai pour toi. Le sortilège le plus imperceptible mais bien évocateur tu ne trouves pas ? » Je montrais mes vêtements trempés : « Maintenant qu'on peut tout voir, les autres vont s'en faire une grande joie... » soufflais-je, levant les yeux au ciel. Peut-être que j'aimerai voir un peu de jalousie, de possessivité envers Electra mais je me faisais surement des idées, elle ne devait pas être attirée par moi comme je pouvais l'être pour elle.






The only way to find a cure for a viper's venom is to taste its poison.

the way I lie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   Mar 21 Juil - 19:45



Kathleen & ElectraThere is something wrong about that: you.

Il fallait qu'elle trouve le moyen de tourner la situation à son avantage. Elle n'était pas en mauvaise posture, elle savait qu'elle n'avait rien à craindre de sa camarade de dortoir, celle ci n'aurait jamais dans l'idée de la blesser, pas gratuitement du moins. Néanmoins la position ne lui plaisait pas, elle n'aimait pas se sentir faible ou impuissante, et là elle avait le droit au deux en même temps. Ligotée, désarmée, qu'aurait-elle pu faire ? Crier à l'aide ? Hors de question, elle avait bien trop de fierté pour se faire aider sur un sujet tel que celui ci. Personne ne devait les voir ou savoir que leur petit jeu avait tourné en faveur de la Gaunt. Elle savait déjà que l'héritière de serpentard lui en reparlerait à de nombreuses reprises, mais elle feindra de ne se souvenir de rien. En attendant la seule arme qu'elle avait à sa disposition était son intelligence. Finalement avant même qu'elle n'ait à faire quoi que ce soit la jolie brune la délivra et la Black soupira de soulagement. « Bon nombre de fois j'ai entendu ce genre de chose mais j'attends encore et toujours la facture. Qu'est-ce que tu vas me faire, je te domine, petite ! » Un sourire moqueur puis amusé se dessina sur ses lèvres.

« Je comprends que tu puisses nourrir de tels fantasmes Gaunt, qui ne le ferait pas, mais ça n'arrivera jamais. »

Son regard espiègle se planta dans la sien, elle parlait définitivement dans tous les sens du terme possible et elle savait parfaitement que son amie comprendrait. Son sourire ne fit que s'aggrandir à mesure que la blonde la provoquait alors qu'elle venait de se rapprocher dangereusement d'elle. Elle avait parfaitement remarqué le trouble de la verte et argent et s'en délectait sournoisement.« Parle pour toi, Black. En me voyant, personne n'oserai imaginer que je souhaiterai m'approcher de trop d'une femme. Elles sont trop perfides et vaniteuses. » Un rire cristallin s'échappa des lèvres d'Electra. Elle partageait parfaitement son avis. Ses prunelles ne quittaient pas celle de la serpentarde, comme un duel silencieux, jamais elle ne baissait le regard, et surtout, même si elle ne l'avouerait pas, elle aimait bien trop admirer la beauté des yeux de Kathleen, seul endroit où elle pouvait en en elle et voir son âme. Leurs éducations respectives les privaient de bien des choses, mais pourtant si l'on savait faire attention, on pouvait apprendre énormément en sachant observer de la bonne façon. « Par contre, la plus indécise des deux, je voterai pour toi. Le sortilège le plus imperceptible mais bien évocateur tu ne trouves pas ? »  Ses prunelles océans suivirent les vêtements que la verte lui montrait alors qu'un sourire presque pervers s'afficha sur son visage. Elle se contenta d'hausser les épaules.

« Mon père m'a toujours dit qu'il ne fallait pas éviter les jolies choses, pourquoi me priverais-je ? »

Elle se moquait bien de l'opinion public, personne ne la jugerait sur une mauvaise blague, et au pire elle saurait le rattraper. En revanche, la suite, elle ne la vit pas du tout arriver. « Maintenant qu'on peut tout voir, les autres vont s'en faire une grande joie... »  Redressant un sourcil, le sourire de la Black s'effaça aussitôt. Un étrange sentiment l'envahit peu à peu, quelque chose qu'elle n'avait jamais ressenti auparavant. C'était désagréable, brûlant. Elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

« Tu devrais la sécher. Il serait déplacé que les autres puissent voir ce spectacle, aussi délectable soit il. »

Pourtant elle ne s'en privait pas elle. Elle considérait pourtant être la seule à en avoir le droit, sans parvenir à dire pourquoi. Écartant la Gaunt, elle se releva en se dépoussiérant, ramassa sa baguette et attrapa son balai.

« On se verra au dortoir, évite de parler de tout ça à qui que ce soit. Mais je tiendrais parole, tu me le payeras. »

Elle lui adressa un clin d'oeil taquin avant de s'éloigner, sentant son ventre bouillir. En réalité elle partait devant pour s'assurer que personne ne verrait la serpentarde ainsi, et également parce qu'elle devenait un peu trop troublée par tout cela.
©clever love.



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Confundo - Kalectra   

Revenir en haut Aller en bas
 

Confundo - Kalectra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-