Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 I've been missing you + Lestrange Twins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité


MessageSujet: I've been missing you + Lestrange Twins   Mar 23 Juin - 19:23



i've been missing you
like a flower misses the sun


Toute la journée.  Toute la foutue journée, j'étais coincé derrière ces bureaux de classe ou en pratique pour le Quidditch.  Pas une seule minute pour moi.  Pas une seule minute pour mes amis, mais surtout... pas une seule minute pour ma soeur.  Chaque minute loin d'elle me tue de plus en plus.  C'est comme si on me séparait de mon âme-soeur et j'ai l'impression d'étouffer.  Bien sûr, on prévoit toujours le coup quand on sait qu'on ne se verra pas de la journée: on se donne un rendez-vous au parc, tout près du saule pleureur sans risquer de recevoir un coup de branche sur la poire.

Dès que ma pratique se termine, je cours hors de classe comme un fou pour rejoindre le parc.  J'ai encore tous mes vêtements de Quidditch et je regarde autour comme si ma vie en dépendait.  « Atalya!  T'es ou? »  Un imbécile passe près de moi en riant de la gueule que je fais.  Je le dévisage et fini même par le bousculer.  « Non, mais ta gueule toi.  Bouges sinon je te lance sous le Saule. »  Bien sûr, il déglutit et part à toutes jambes.  Plus le temps passe, plus les sorciers sont stupides et oublient qui a quel rôle.

Je fini par me rendre à l'évidence même, elle n'a toujours pas terminée.  Je me couche sur le gazon en enlevant mes vêtements de Quidditch et les utilise pour en faire un oreiller.  Je sors ma baguette et fais voler doucement, au rythme du vent, des brindilles en attendant Atalyah.  Je me mets à siffler un air, au hasard, une manie que je prends de ma mère lorsqu'elle ne fait rien et qu'elle s'emmerde.  J'ai quasiment envie de lui envoyer mon hibou pour qu'il lui atterrisse en pleine poire et qu'elle comprenne que je l'attends.

Au moment ou j'allais passer à l'acte et sprinter vers les hiboux, j'entends des pas.  Je me retourne d'un bond et la vois, un peu plus loin, avec cet énorme sourire qui fend ses lèvres.  Un sourire que je suis le seul à pouvoir bénéficier sans aucune raison.  Je m'élance et la prends dans mes bras.  « T'es une malade de me faire attendre comme ça! »  Je rigole légèrement et me détache.  Je sais qu'elle a vu Abel.  Tout près d'ici même.  Les murs de Poudlard ont des oreilles.  Tout le monde le sait.  Je prends alors un air plus sérieux tout en mettant mes mains dans mes poches.  « Comment ça a été avec Abel?  Il a pas trop fait le connard?  Tu sais que je peux pas l'encadrer. »  Je sens que je commence à bouillir, mais me ressaisit aussitôt, il ne faut pas que je perde mon calme.  Si je perds mon calme, je perds mon contrôle.  « S'il t'as fait quoi que ce soit, je le démonte... et tu sais que je rigole pas. »  Je plante mon regard dans le sien en attendant qu'elle finisse enfin par me répondre.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've been missing you + Lestrange Twins   Mer 24 Juin - 11:24

Toute la journée. Toute la foutue journée, j'attendais ce moment où je pourrais te voir enfin. Si ma matinée fut assez libre et je pus avoir le délicieux privilège de croiser, voir, parler et littéralement titiller mon cher promis, mon après-midi fut toute différente. Cours pratique d'anatomie et j'adore ça, sincèrement. C'est l'une de mes matières préférées et je sais que j'ai fais le bon choix. Malgré mon physique étrange et mes lourds secrets, je sais que je suis faite pour ça. Et je compte bien devenir une pointure. Mon ambition n'a aucun égal.

Mais toi, c'est un manque permanent. Bien trop habituée à ta présence, à avoir ton odeur qui plane autour de moi. Parfois je te cherche du regard, parfois j'ai la sensation de te sentir dans mon dos, mais ce n'est qu'une présence fantôme, ce besoin qui s'exprime en me faisant halluciner.

Je fais au plus vite : ranger la salle, me nettoyer moi et effacer l'odeur de la mort et du sang. J'en profite aussi pour me doucher et me changer, je sais à quel point ces odeurs là t'indisposent. Mais je me presse pour te rejoindre dehors, vers le Saule Cogneur. Je me mords la lèvre, je sais que je ne suis pas en avance et j'espère que tu m'auras attendu. Et lorsque je te vois un sourire se glisse sur mes lèvres. Juste pour le plaisir de te voir là. Tu es un véritable animal qui bondit sur tes pieds lorsque tu me vois enfin arriver. Tu me rattrapes et je te sauterai presque au cou, m'accrochant à ta nuque. Tu n'imagines même pas comme j'aime lorsque tu m'accueilles ainsi. Tu n'imagines même pas combien cela me fait mal lorsque je n'ai pas droit à cette explosion de joie. Je ris un peu t'entendant déjà râler et souffle : « Toi aussi tu m'as manqué, mon râleur… Qui sent délicieusement bon la sueur. » Je souris taquine. Au final, tu aurais eu le temps certainement de te nettoyer. Mais ce sont ce genre de détails qui me plaisent, me rassurent et me disent que toi, je t'aime de tout mon cœur. Je dépose un baiser contre tes lèvres, habituel, avant d'attraper ta main, lier mes doigts aux tiens et m'asseoir dans l'herbe avec toi.

J'hausse un sourcil en entendant ton autre question et lève les yeux au ciel, regardant le Saule un instant. « Parce que moi je peux l'encadrer peut-être… » Je n'aime pas lorsque tu me parles de lui. Tu voudrais que je sois libre, tu voulais que je puisse fréquenter une femme comme je le souhaite. Je suis promise, pas fiancée et je suis littéralement morte de trouille rien qu'en pensant à ce jour là. Lorsque je devrais me bouffer la langue et le laisser faire. Lorsque ma vie sera finie, terminée, anéantie par les envies du paternel. Et moi qui ferme ma gueule pour te protéger. J'ignore de quoi serait capable mon père pour me faire flancher. Mais je ne veux pas jouer avec ça, tu es mon jumeau, ma moitié, jamais je ne laisserai personne te faire du mal.

« Tu sais bien qu'il est d'un ennui mortel, il ne me fera jamais rien… Faudrait encore qu'il sorte de sa léthargie chronique. C'est un glaçon. C'est moi qui l'emmerde. » Et c'est la réalité. Je souris un peu en t'entendant. Que j'aime lorsque tu es comme ça, protecteur maladif. Je me sens enfant, je me sens moi, avec toi. Je ris un peu et m'allonge avec toi, pour me poser contre ton torse, écoutant ton cœur battre. « Ca s'est bien passé ton entraînement ? » Il arrive parfois que j'en vienne à te masser après. Ou te remettre en état après l'un de tes matchs un peu violent. Parce que j'ai beau être la fille de notre couple, je prends aussi soin de ma bête sauvage.

Je plante mon doigt doucement contre ta hanche, pour t'embêter, te titiller, bien malicieux aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've been missing you + Lestrange Twins   Jeu 25 Juin - 16:08

Je la vois et nos sourires apparaissent en harmonie.  Elle s'élance dans mes bras et là, tout de suite, je n'ai pas du tout envie de la lâcher.  Son parfum envahit mes narines, elle vient tout juste de prendre une douche et putain, je ne sais pas comment elle fait pour sentir aussi bon.  « Toi aussi tu m'as manqué, mon râleur… Qui sent délicieusement bon la sueur. »  Je tire la langue en riant.  « Contrairement à toi, je me suis grouillé pour venir et je n'ai même pas pensé à une douche. »  On se donne un léger baiser, une habitude que nous avons depuis que nous sommes jeunes.  Nous avons cette connexion que très peu de personnes peuvent comprendre et nombreuses sont les rumeurs d'inceste entre moi et Atalyah.  Pourtant, ce n'est jamais arrivé.  Si seulement Poudlard pourrait savoir qu'elle n'est pas attirée par les hommes.  Elle vient poser sa main dans la mienne, main que je serre légèrement en y déposant un léger baiser, et nous nous assoyons dans l'herbe.  Le Saule Pleureur bouge légèrement, nous sommes à la limite de le faire cogner partout et c'est ce que j'aime.  À la limite de l'infraction.

Puis Abel me vient en tête.  Ce foutu blondinet qui est promis à ma petite soeur.  « Parce que moi je peux l'encadrer peut-être… »  Je serre légèrement la mâchoire, laissant échapper un petit grognement de rien.  « Il s'approche quand même trop de toi.  J'aime pas ça. »  Elle réagit aussitôt et paraît presque amusée par la situation.  Ce n'est pas vraiment de la jalousie, mais plutôt de la peur.  La peur que ma soeur se perde dans cette promesse purement familiale.  « Tu sais bien qu'il est d'un ennui mortel, il ne me fera jamais rien… Faudrait encore qu'il sorte de sa léthargie chronique. C'est un glaçon. C'est moi qui l'emmerde. »  Je dépose un baiser sur sa joue en lui souriant.  « Dis-toi qu'au moins t'as une belle gueule.  C'est de famille je crois. »  Je lui fais un léger clin d'oeil en riant et nous finissons par nous étendre dans l'herbe.

J'adore passer mon temps avec Atalyah.  Tout devient simple et net.  Il n'y a aucunes complications et nous nous comprenons sans même avoir à parler.  Puis, comment ne pas aimer sa petite bouille?  « Ca s'est bien passé ton entraînement? »  Je ne sais pas comment elle fait pour me poser ces questions.  Elle ne s'intéresse aucunement au Quidditch ou même au sport, elle, elle est plus l'intellectuelle de nous deux.  Probablement l'une des seules choses qui nous sépare puisque même au niveau des filles, nous avons les mêmes goûts.  « J'aurais aimé dire que je me suis amusé, mais pas vraiment en fait.  Il y a ce connard qui arrêtait pas d'essayer de me faire tomber.  Du coup, je lui ai donné un coup de pied directement sur le balai et il a foutu le camp en bas.  Il l'avait bien cherché. »  J'essaie de ne pas me retenir de rire parce que je ne devrais pas.  Le préfet des Serpentards qui fait écraser son allier durant un entraînement.  Pas très classe disons.  Je joins mes mains derrière ma tête et me met à joue lentement dans ses cheveux.  « Et toi?  Comment a été ta journée? »  Je sais qu'elle a eu ce cours étrange qui imprègne ses vêtements d'une odeur qui me répugne au plus haut point, mais j'adore la regarder raconter une histoire ou sa journée.  Elle devient si enjouée.  Elle devient la Atalyah que je suis le seul à pouvoir voir.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: I've been missing you + Lestrange Twins   Dim 16 Aoû - 20:58

«Oh, pauvre bébé. Dois-je y voir là un reproche ? … » Je plisse un peu les yeux, mais un sourire renaît sur mes lèvres à ce baiser volé. «Je sortais de cours d'anatomie, vois-tu… » Mais tu écorches de nouveau mes lèvres à ton attitude, à ce baiser que tu déposes sur ma main. Que je suis bien de toi, loin des autres, loin du reste. Juste toi et mo et notre bulle que je veux indestructible. Je suis la jumelle jalouse et fusionnelle, qui a besoin de toi, qui panique lorsque tu passes trop de temps avec d'autres sans que je n'ai de nouvelles. Il n'y a que de toi dont je m'ennuie, pour qui je m'inquiète et surveille de loin. Je prends soin de toi, tu es ma moitié et je n'imagine aucune de mes vies sans toi… Je ne veux te perdre, je n'y survivrai jamais, tu es indispensable à mon équilibre, tu es mon pilier et ma force intérieure. Tu es celui qui me calme, celui qui me complète et lèche mes maux les plus affreux.

Et tu enchaînes sur Abel et j'en soupire un peu. «Alors je n'ose pas imaginer lorsque je devrais lui faire un héritier. » Vipère. Je te mords, alors que je te toise d'un regard, quelque peu amère. Je n'ai pas envie de parler de ça, pour la énième fois… Je soupire silencieusement et me serre un peu plus contre toi, riant tout bas et souffle : «Ca va les chevilles ? » Je te pince sans rien ajouter de plus.

Simplement m'intéresser à toi, à ta vie, ce que tu aimes et vis. Pour savoir ce qui se passe lorsque je suis loin de toi, savoir ce qui t'arrive encore. J'ose espérer que tu ne me mens pas, que tu ne me caches pas énormément de chose…. Parce que ce n'est pas mon cas. Et puis tu lis en moi comme dans un livre ouvert. Mais je suis surprise en t'entendant, me redressant un peu, ma main trainant sur ton torse : «Tu es sérieux… ? » C'est moi qui éclate de rire, et lève les yeux au ciel. «Je croyais que les préfets étaient censés montrer l'exemple… » Ce qui n'est absolument pas le cas. Je suis une élève insolente et mordante lorsque l'on me titille sans raison. Je ne suis respectueuse que lorsque l'on me montre du respect. Que l'on me parle mal et j'en ferai autant, chez moi c'est donnant, donnant. Je tangue entre la discrétion et son opposé. Même silencieuse je me fais remarquer par mon attitude, mon accoutrement, mon nom ou encore cette aura animale qui m'entoure… Je sais qu'elle est palpable, surtout lorsque mes émotions sont vives, tu me l'a déjà fais remarqué. Ces attitudes animalisées qui transpirent sur mon visage lorsque la colère m'étreint, lorsque la haine me bouscule.

Mais je pose mon menton sur ton torse, souris alors que tu joues avec mes mèches brunes si courtes… Moi qui était blonde, qui les a si longtemps porté long… j'en avais besoin. Et je ne te remercierai jamais autant de m'avoir aider à traverser cette crise identitaire, à avoir bouffer de tes dents cette panique qui me défonçait le cœur et les trippes. «Ca va… J'aime bien les cours d'anatomie, surtout lorsque l'on dissèque. » Je me perds un instant dans mes pensées, puis je repose mon regard sur toi. «Tu sais… » J'hésite… Devrais-je te dire une chose pareille, moi ? «Je crois qu'il y a … Tu sais…. » Je regarde vaguement autour de nous avant de lâcher les mots : «Un autre loup, ici. »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I've been missing you + Lestrange Twins   

Revenir en haut Aller en bas
 

I've been missing you + Lestrange Twins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rabastan Lestrange
» Présentation de Narcissa Lestrange
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Caleb Lestrange ¤ Stay sane inside insanity {FINI}
» Présentation Morgane Lestrange [validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-