Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


préfète-en-chef, capitaine et attrapeuse de l'équipe de quidditch de serdaigle ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 273 devoirs depuis ma répartition, le : 23/02/2015


MessageSujet: It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam   Mer 24 Juin - 12:48





Priam & Océane
LA VIE NOUS ENVOIE DES ÉPREUVES MAIS ELLE NE SAIT PAS EXACTEMENT À QUI ELLE A AFFAIRE, ELLE VA EN DÉGUSTER !

C'était une chose d'avoir des désirs, une autre de voir les choses en grand et une autre de voir ce que l'on avait vraiment. Je n'étais pas du genre à être philosophique, je ne croyais qu'en ce que je voyais, le mieux pour me convaincre était de me le donner en main propre, que je constate son existence. J'avais parcouru le château depuis ma salle commune traverser la cours intérieur et rejoindre le lac Noir. Posée sous le Saule Pleureur, je tenais un livre de Médicomagie posée sur mes genoux, légèrement remonté sur ma poitrine. J'avais mes diplômes de fin d'année à passer et il serait plus que embarrassant de les rater pour une Serdaigle comme moi. L'échec me serait trop important et j'aurai vraiment beaucoup de mal à l'accepter, je le savais au fond de moi ce qui me motivait à étudier plus que de raison.

Seulement, depuis que j'avais été enregistré dans le registre répertoriant la particularité d'Animagus confirmé, je prenais de plus en plus de plaisir à me transformer et aller courir loin, loin de tout mes problèmes, loin d'elle mais il y avait toujours une chose qui me retenait et chaque jour, cette chose changeait et m'empêchait de partir. C'est ce que j'avais fait toute cette matinée. Je prenais ce goût de liberté comme le cadeau de ces trois années d'acharnement durant les entraînements ardus de mon mentor, Claudius Bornuas, un ancien professeur de métamorphose et animagus lui-même. Je lui envoyais un hiboux à chacune de mes escapades, Vairon aimait me rendre ce petit service.

Je n'étais pas ici par hasard, j'aimais la bibliothèque pour sa simplicité et son accueil, l'odeur de vieux livres me rassuraient mais ce n'était pas ce qui plaisait à tout le monde. Pas plus tard qu'hier, Priam m'avait donné rendez-vous ici. Je n'avais pas pu lui refuser même si au fond, je réfléchissais toujours à deux fois avant de lui répondre car... Il me plaisait, un peu trop et j'avais peur. J'aimais sa personnalité, son joie et sa simplicité à faire rire, à mettre à l'aise quiconque s'approchant de lui. J'avais besoin de ça en ce moment et j'étais presque certaine qu'il le sentait car on se connaissait assez bien pour savoir si l'un ou l'autre allait mal. Une raison de plus qui me faisait douter de lui. Quant il était là, je n'étais pas indifférente, il m'intéressait beaucoup alors que depuis le début, je pensais être attirée par les filles. Une nouvelle assez déroutante surtout lorsqu'on se voyait mes échecs amoureux jusqu'ici, les filles ne m'aidaient pas vraiment à me sentir bien en ce moment.

Je me sentais toujours mieux après une petite escapade à quatre patte et même si je l'avais recensé, je n'en avais parlé à personne. Je voulais garder ce précieux secret pour moi, il devrait bien me servir avec cette guerre qui menaçait d'éclater de jour en jour. Mon rôle serait d'aider les gens, il fallait quand même que je sache m'aider moi-même. Maintenant que mon rêve s'était enfin réalisé, il m'en fallait un autre que je puisse détourner mon esprit de tout le reste, autrement dit de mes problèmes de coeur entre elle et Priam que je ne réussissais pas encore à mettre le doigt dessus. Un vrai dilemme... Des bruits de pas m'avaient avertit d'une présence et à vrai dire, les acuités de l'animal en moi fonctionnaient très bien, je pouvais profiter d'un peu de chaque lorsque le besoin devenait important...

- Salut, Priam !" disais-je en le voyant arriver en me redressant pour lui faire la bise. Une proximité dont je ne pouvais plus me passeer : - Comment ça va aujourd'hui ?" demandais-je en lui offrant mon plus beau sourire.


code by Chocolate cookie



nota bene:
 


I needtrust, I need love, I need you

« I can't tell you how thankfull I am for our little eternity» GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam   Mer 24 Juin - 13:48





Priam & Océane
LA VIE NOUS ENVOIE DES ÉPREUVES MAIS ELLE NE SAIT PAS EXACTEMENT À QUI ELLE A AFFAIRE, ELLE VA EN DÉGUSTER !

Le gros avantage quand on est en sports magiques c’est que les examens n’existent pas réellement et qu’ils ne nécessitent pas de grandes révisions ! On ne peut pas dire que l’ensemble des étudiants de Poudlard ne soit dans cette situation. Malgré tout, il réussissait à profiter des premiers rayons du soleil et avoir une vie sociale. Le fait de ne pas avoir réellement d’apprentissage me permettait d’avoir un temps libre important et donc de faire ce que je désirais.
Ce temps libre aurait pu me servir à m’aérer la tête et éviter de continuer à réfléchir sur ce que va être ma vie future ou encore sur ma relation avec Absynthe. Non au contraire, je tergiversais encore plus, incapable de raisonner calmement comme je faisais habituellement. Il faut dire que depuis quelques temps, une personne est venue semer le trouble dans mon esprit déjà bien embrumé. Son nom ? Nola Potter.
Depuis quelques temps, j’avais pris l’habitude de passer du temps avec la brillante serdaigle afin d’apprendre à se connaitre. De fil en aiguille nous sommes devenus proche. Pour tout vous dire, elle me plait cette fille. Pas comme une amie vous plait, non, c’est le genre de fille qui me fait me sentir bien et que je trouve parfaite en tout point. D’ailleurs, il m’arrive même parfois que mon visage s’empourpre en sa présence. Autant vous dire qu’en ce moment, je n’avais pas besoin de ça pour semer encore plus le trouble dans ma petite tête. Malgré le fait que je sache qu’il ne fallait pas continuer à la voir ou quoi que ce soit, j’en suis incapable et d’ailleurs aujourd’hui même je lui ai fixé rendez vous au niveau du lac noir.
Je savais pertinemment que la jeune femme était en pleine révision en bonne serdaigle qu’elle était mais contre toute attente, elle avait accepté de me voir. Après l’entrainement de quidditch je pris donc rapidement une douche et enfila un jean et un t-shirt blanc. Je n’étais pas un adepte de la robe de sorcier et c’est donc dans cette tenue moldu que je partis en direction du lac.
En arrivant sur place, je vis la jeune femme déjà là sous le saule pleureur. Elle était en train de réviser et rien que sa vision fit apparaitre un sourire sur mon visage. Le bruit de craquement de mes pas la fit se retourner. Elle me salua avant de se relever. Tout en me faisant la bise elle me demanda comment j’allais. J’aurais pu répondre que j’allais bien puisqu’elle était là mais c’était sans doute un peu trop. Je fis donc un léger sourire avant de lui dire :
Bien et toi ? J’espère que je ne te dérange pas trop pendant tes révisions !
J’aurais bien rajouté que cela m’importait peu, mais je savais que ses études étaient importante pour elle, mais il est vrai que j’étais ravi qu’elle est accepté mon invitation ! Je pris place à ses côté sur le bord du saule pleureur. Je tournai mon regard vers le sien avant d’ajouter :
J’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre...
Mon père m’a toujours dit qu’il était impoli de faire attendre une dame. J’aurais même rajouter que ça l’était encore plus quand elle était ravissante !



code by Chocolate cookie



Revenir en haut Aller en bas
avatar


préfète-en-chef, capitaine et attrapeuse de l'équipe de quidditch de serdaigle ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 273 devoirs depuis ma répartition, le : 23/02/2015


MessageSujet: Re: It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam   Mer 1 Juil - 0:21





Priam & Océane
LA VIE NOUS ENVOIE DES ÉPREUVES MAIS ELLE NE SAIT PAS EXACTEMENT À QUI ELLE A AFFAIRE, ELLE VA EN DÉGUSTER !

Étrangement, j'étais vraiment contente de le voir. J'en avais même fermé mon livre pour lui accorder toute mon attention. Chose que je ne faisais pas avec tout le monde mais je préférais le garder pour moi en fait. Je m'étais presque jetée sur lui pour lui faire la bise et ce contact me rendait joyeuse. Afin d'y camoufler le trouble que je pouvais ressentir à l'instant même où mes lèvres caressaient ses joues, je m'empressais de lui demander comment il allait, ce à quoi, il répondit : " Bien et toi ? J’espère que je ne te dérange pas trop pendant tes révisions ! " Je tenais mon livre comme un Saint Graal et sa remarque m'avait fait m'en rendre compte car je le posais presque trop doucement sur la pile qui était posée à côté de moi. Je souriais en levant les yeux au ciel : " Mais non, penses-tu ? Ta compagnie m'importe bien plus que cette pile de bouquin... Je suis moi-même tellement contente que tu es demandée à ce qu'on se voit. Je pense qu'avec tes entraînements, ça ne doit pas être facile tout les jours.." m'enquis-je sincèrement en me revoyant le regarder durant ces derniers. Je me demandais comment il faisait pour gérer le stress de tout. Bien sûr, j'étais capitaine et attrapeuse de mon équipe mais il n'empêchait que j'aimais m’inquiéter de Priam. Il était doux, gentil et adorable. Je n'arrivais jamais à comprendre comment il avait pu être promis à cette nympho d'Absynthe. Elle était gentille et parfois un peu trop envahissante et énervante mais des rumeurs sales traînaient sur elle. Je ne voulais pas être à la place de ce poufsouffle. Néanmoins, chaque minute passé avec lui, me faisait oublié toute les misères qu'Absy pouvait me faire et je n'étais pas mécontente de voir que Priam passait davantage de temps avec moi qu'avec elle. Une histoire de jalousie, affaire à suivre, sans doute.
La voix du jaune me fit sortir de mes pensées : "J’espère que je ne t’ai pas trop fait attendre..." Un sourire pincé s'afficha, j'étais presque gênée de voir à quel point je pouvais être intransigeante avec mes études et les horaires que c'en devenait presque une horeur pour ceux que je côtoyais. "Oh non, pas du tout ! Je n'ai moi-même pas vu le temps passé. Et.." Je regardais l'heur sur la montre à goussey que mon père m'avait offert avec un vif d'or qui le retenait au collier : "Tu n'es pas si en retour que ça, tu sais ? C'est tout à fait pardonnable." j'avançais, taquine. Je souriais, je souriais tout le temps en sa compagnie et c'était tellement agréable d'ailleurs que j'aimerai que ça en devienne une habitude. "Tu sais, on pourrait se voir plus souvent, enfin si tu le désires bien sûr.." disais-je en rougissant comme une tomate trop longtemps au soleil. Je n'étais pas douée pour ce genre de "premier pas". Je me souvenais que c'était Ailis qui avait fait tout le travail avec moi ce que parfois, je comprenais la raison de sa colère envers moi. "Je veux dire, je ne fais que réviser mais les examens sont pratiquement finis et pour certain, terminés..." Je tentais de noyer le poisson mais c'était un peu dur ce qui fait que je rangea ma montre à goussey sous mon t-shirt et fixa le lac noir où le soleil refletait ses rayons presque trop agressif à mon gout. J'en plissais les yeux tout en m'appuyant contre le tronc du Saule. "Sinon, tu vas avec quelqu'un au Bal ?" Je savais ce qu'il allait dire, il y allait avec Absy mais je préférais faire abstraction de ça et faire comme si je ne savais rien... En réalité, je voulais tout savoir...



code by Chocolate cookie



I needtrust, I need love, I need you

« I can't tell you how thankfull I am for our little eternity» GUERLAIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam   

Revenir en haut Aller en bas
 

It's been a while.. My heart's sick without and with you... - Priam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-