Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Envie de tranquillité (Atalyah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité


MessageSujet: Envie de tranquillité (Atalyah)   Jeu 25 Juin - 12:17



❝Envie de tranquillité❞
Absynthe & Atalyah
Je détestais devoir me remettre en cause. Voyez-vous, j’avais été élevée comme une princesse, quelqu’un qui a toujours raison et qui obtient toujours tout ce qu’elle veut. Beaucoup vous diront que je ne vaux rien, que je ne suis sur un piédestal que grâce à mon nom mais ces derniers oublient que je travaille dur pour en arriver là. La popularité ne s’obtient pas sans mal. La crainte des autres non plus. Quant à l’intelligence, c’est un travail quotidien. Apprendre à manipuler les gens d’un battement de cils, tout en montrant à quel point on est doué en magie, cela n’a pas de prix … Ou du moins si, le prix du travail.

Mais en amour … Voilà quelque chose avec lequel je ne suis pas douée du tout. Les manuels n’en parlent pas ou alors de façon théorique et la théorie et moi, cela fait deux. Pourtant, je sais bien que j’apprends, petit à petit. Et aujourd’hui, la leçon fait mal. Je les ai vus, cette catin de Serdaigle et Priam … J’ai vu à quel point ils étaient proches. Je ne sais à la place duquel j’aurais voulu être. Et rien que pour ça, je voudrais enfoncer ma tête dans l’eau et ne plus jamais l’en sortir.

Je tourne les talons alors que je les vois, tous les deux si proches l’un de l’autre. Je ne veux pas voir ça. Je m’enfuis et je bouscule tout le monde sur mon passage. Je ne sais pas où je vais, mais j’arrive dans la volière, les larmes aux yeux, larmes que je balaie d’un revers de manche, m’en fichant totalement de mon mascara. J’ai besoin de calme. Nephtys se pose à côté de moi et machinalement, je caresse doucement la tête de ma chouette des neiges. Cela me calme doucement, jusqu’à ce que j’entende la porte s’ouvrir et qu’une personne vienne déranger ma recherche de calme.

C’est la Lestrange qui pénètre dans mon espace vital. Tant pis, elle va en prendre pour son grade. Si elle ne comprend pas qu’elle doit tourner les talons, c’est qu’elle est suicidaire.

« Tiens … Voilà Miss Broute-Minou … J’ai vu Miss Teigne au troisième étage, je suis certaine que c’est ton style. Allez, dégage Lestrange … »

Je suis loin d’être agréable, mais je n’en ai rien à foutre. Je n’ai pas envie de montrer mes faiblesses. Je suis une princesse, et une princesse, ça ne pleure pas !

© Pando
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Envie de tranquillité (Atalyah)   Ven 26 Juin - 11:45

Juin. Et je recevais déjà une invitation pour une réunion de famille début juillet. J'ignorais si je désirais y aller. Non, rectification. Je savais que je ne voulais pas y aller. Mon père m'observerait d'un très mauvais œil si il me voyait habillé d'un pantalon, d'une chemise. Ses doigts lui picoteraient, il aura fort probablement envie de me gifler plusieurs fois pour que je cède et porte une tenue féminine. Jupe et chemisier. Robe et talons. Qu'importe tant que je ressemble à l'un de ces vagins prometteurs d'héritier. Et je détestais devoir faire cet effort pour lui. Mais je ne sais pas si j'ai envie d'y aller. Mais après tout je sais que je pourrais y voir Rhéa, son frère, Priam ou d'autres personnes. Des personnes qui arriveront à m'arracher quelques sourires, malgré la présence de tous ces adultes qui nous jugeront tous, nous, la prochaine génération. Il y a de quoi s'inquiéter, comme le soulignerais Abel. Nous ne sommes que des ingrats, incapables de sous-peser la chance que nous avons que d'appartenir à des lignées au patrimoine vestigiaux.

Je montais donc à la volière pour envoyer une lettre à mon frère, car je voulais savoir ce qu'il en ferait et peut-être avoir de ses conseils… Mais l'idée de voir mon frère avec Electra ne me plaisait pas… Pourquoi est-ce que j'étais attirée par la seule fille que je n'aurais jamais ? Avec mon frère…. ! Je me sentais tellement sale, honteuse. Ce n'était pas possible…

J'entrais dans la volière, un peu agacée, mes cheveux un peu en bataille, aucun maquillage sur ma gueule d'androgyne. La rondeur de ma poitrine se devinait sur ma chemise portée de manière négligée comme ma cravate. Mais je portais ce pantalon, enserré autour de ma taille fine, plus fin, laissant deviner la longueur et la finesse de mes jambes.

Et je te vois toi, toujours aussi appétissante dans cet uniforme. Mon regard effleure un instant tes jambes, mais j'hausse un sourcil en t'entendant. Comment est-ce que tu m'as appelé ? Broute-Minou ? Je lève les yeux au ciel, pas du tout prête à laisser croire au monde entier que j'ai un problème avec mon orientation sexuelle. « Je trouve ca très ironique que ce soit toi qui m'appelle comme ça…. » Un sourire en coin étire mes lèvres, mon regard se plantant dans le tien. Je passe à côté de toi et souffle non loin de ton oreille : « J'aurais juré te voir lécher les amygdales d'une Gryffondor. » Ca sort tellement du corps. Une rage qui doit sortir. Je vous déteste tous à nous juger sans savoir. Qu'avons-nous d'étrange si ce n'est la capacité d'accepter, d'aimer plus que ce que nous devrions ? Je passe derrière toi, pour m'approcher d'une chouette, lui glissant ma lettre et la laissant s'envoler alors que j'ajoute : « Du coup…. Tu le vis bien ? Toujours à insulter tout le monde de ce que tu es, ma belle ? » J'ai un petit sourire amusée, malicieuse, pas foncièrement méchante, simplement franche. Mon regard se repose enfin sur ton visage. Tu as l'air troublée. Triste. En colère. Tout ça à la fois. Je te gêne certainement, je suis de trop. Mais toi et moi on ne s'est jamais approchée. « Tu as du…. Mascara qui a coulé. » Ou que tu as frotté. Je n'en sais rien. Je me mords la langue avant de te tendre un mouchoir sans rien dire. Je suis décidément beaucoup trop gentille.
Revenir en haut Aller en bas
 

Envie de tranquillité (Atalyah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...
» « Si tu savais comme j'ai envie de manger des nems ! » | Psychalya l. Nàrwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-