Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 All knowledge is worth having ll Ft. Absynthe & Abeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité


MessageSujet: All knowledge is worth having ll Ft. Absynthe & Abeld   Jeu 25 Juin - 20:14

    La discipline est mère de toutes les qualités. Voilà au moins une notion certaine dans mon univers bien rangé. Mes parents pouvaient être fiers : ils avaient modelés l’enfant selon leur souhait et j’avais grandis en comblant toutes leurs espérances (du moins le pensais-je). L'excellence est une maîtresse exigeante et insatiable, qui, si l'on n'y prête pas attention, commence à régir les moindres aspects de toute une vie.
    J’étais parfaitement conscience d’être continuellement sur le fils du rasoir. Certains jours, mon obsession de la perfection me forçait à répéter inlassablement et à ne m’arrêter que lorsque j’estimais avoir acquis l’aisance que confère la pratique. Il en était ainsi pour mon travail scolaire, mais certains de mes discours, certains de mes gestes, certains de mes sourires étaient tout aussi étudiés que mes cours.
    Beaucoup prennent mon aisance et mon élégance pour des dispositions naturelles. S'il est vrai que j'ai, effectivement, un capital génétique favorable, mes allures charmantes relèvent autant de l’acquis que de l’inné.
    Heureusement, ces jours où ma soif de contrôle me dépasse sont rares et non-récurrents. La plupart du temps, je suis ravie de cet esprit organisé et soucieux des détails qui est le mien.

    C’est d’ailleurs cette esprit-là qui me poussa à expédier le repas du soir afin d’avoir tout le loisir de me concentrer sur le cours à venir. Je quittais le banquet très tôt, sous le regard interrogateur de quelques camarades mais sans guère m’en préoccuper. Mon esprit était déjà tourné vers la soirée qui m’attendait. J’étais partagée entre l’excitation de passer les premières heures nocturnes avec Abel et l’exaltation d’étendre mes connaissances dans cette matière rigoureuse qu’est l’étude des runes.
    L’un dans l’autre, j’avais attendu la fin de cette journée avec une impatience grandissante. J’avais bien eu bien du mal à me contenir.
    Seule ombre au tableau : Abel m’avait prévenue que j’aurais à partager cette leçon avec un autre élève de Serpentard. La déception m’avait submergée sur l’instant et je n’avais pas pensé à me renseigner davantage sur l’identité de cet invité. Pourtant, la question n’avait cessé de me tarauder par la suite.
    J’imaginais que j’aurais la compagnie d’un autre Sang-pur. Du moins, l’espérais-je.

    Quand j’entrais dans la salle d’étude, la nuit s’était déjà coulée à l’intérieur. D’un geste paresseux de baguette, j’allumais les bougies disposées à intervalle régulier dans la pièce pour repousser la pénombre qui menaçait de m’engloutir.
    Toujours avec le soin qui m’est caractéristique, j’entrepris de vider mon sac et de disposer mes outils sur la table.
    D’un geste absent, je passais rapidement en revue les notes que j’avais prises au cours de ces derniers mois.
    Je me sentais un poil agitée – ce qui n’était ni habituel, ni idéal pour un cours comme celui-ci.
    Une nouvelle fois, je m’interrogeais sur l’identité de mon ou ma camarade de classe, espérant secrètement qu’elle soit moins avancée que moi dans l’étude des runes. Je faisais encore des erreurs et même si mes traductions étaient pour la plupart correctes, elles comportaient nombre de maladresses et de formules inélégantes. Qu’Abel soit témoin de mon apprentissage, passe encore mais je savais d’ores et déjà que je tolèrerai avec difficulté qu’un autre élève y assiste également. Je détestai ce sentiment de tâtonnements, et dans le même temps, je m’enivrai de me sentir progresser si rapidement, de prendre de l’assurance à chaque leçon.
    La connaissance m’a toujours galvanisée. En cela, j’aurais sûrement fait une excellente Serdaigle.

    Accoudée sur le bord de ma table, le menton dans la paume de ma main, je délaissai mes notes pour m’abîmer dans la contemplation du ciel. Mes pensées vagabondèrent d’elles-mêmes et je me laissais bercer par leur flot avec délice.
    La fenêtre était ouverte, si bien que la fraîcheur de la nuit venait se glisser dans la salle encore chaude de l’après-midi.
    Plus le silence se faisait profond, plus les bruits de l’extérieur me parvenaient avec précision.
    La lune, presque ronde, émergea de derrière un nuage isolé et vint illuminer la salle de classe où je me trouvais. Ma respiration se fit plus profonde et plus lente, bientôt je fermais les yeux … pour les rouvrir un instant plus tard, au son de la porte pivotant sur ses gonds.
    Je me redressai imperceptiblement et me préparais à quitter la retraite silencieuse dans laquelle je m’étais plongée.

    « Bonsoir » lançais-je en me retournant, ne sachant toujours pas qui de l’élève-mystère ou de mon professeur je saluai. Ma voix était chaude et câline, comme à son habitude. Je n’avais pas de raison particulière d’être froide et la perspective de cette soirée me réjouissait tellement que je n’avais pas le courage de feindre des inflexions désabusées.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


professeur de Rune ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 719 devoirs depuis ma répartition, le : 20/06/2015


MessageSujet: Re: All knowledge is worth having ll Ft. Absynthe & Abeld   Sam 27 Juin - 18:26

« Bonsoir Sixtine. »

Dans la lumière d’un soir d’été, ta silhouette se découpe sur mes fenêtres. Je suis heureux de l’air dans la pièce. Tu y inspire le calme, un calme que je crains de briser. J’ m’avance dans un silence surnaturel pour venir prendre ta main et la baiser sans la toucher, dans la plus pure tradition. Drôle d’habitude ? Pas tant que ça. Malefoy de la branche secondaire, et Nott de la branche principale. Le silence et l’ombre rendent le geste peut-être un peu embarrassant. Et surtout le regard d’une jeune femme qui n’avait jamais eu le droit à ce traitement. Je me redresse et tend calmement la main vers la jeune femme dans l’encadrement de la porte.

« Je te présente Absynthe. Elle va assister aux cours à partir de maintenant. »

Je me penche près de toi, et parle peut-être un peu plus bas qu’il n’est nécessaire.

« Je sais que tu n’aimes pas ça, mais je ne veux pas la laisser essayer seule. Si ça influe trop sur ta formation, je trouverai du temps pour lui faire cours. »

Et j’aurais moins de temps pour trouver le sommeil. Je me redresse et fait face à Absynthe. D’un regard, je lui indique de respecter le silence du lieu. Je m’en vais fermer la porte sans la verrouiller, au cas où nous aurions besoin de sortir précipitamment. Je pose mon attaché-case pour sortir des notes, les poses sur les tables empilées pour faire de la place au milieu. Je défais ma cape où ma trop longue baguette se cache. J’inspire.

« Tu as le cercle que tu as écris la dernière fois ? Absynthe, pose tes sigils sur l’estrade. »

Je pince l’arrête de mon nez quelque seconde. Troisième jour sans sommeil. Demain, il faudra dormir. Je retire ma veste pour rester en chemise, dont je déboutonne par ailleurs le premier bouton pour respirer un peu. Je n’en reste pas moins droit et rigide. Mon visage ne se détend pas. Il n’est jamais vraiment tendu. Je me retourne et fait signe à Sixtine de poser son précédent cercle au milieu de la pièce et de s’assoir comme je le fais. Je l’installe en tailleurs et me tiens aussi droit que la position le permet.

« Absynthe ne connait pas la Conscience. Tu veux bien lui en expliquer ce que tu en comprends pour l’instant ? »

Je masse ma tempe, et mes yeux fuient vers la lumière qui décline. J’allumerai les chandelles plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

All knowledge is worth having ll Ft. Absynthe & Abeld

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gabriel ∂ A word before, is worth two behind.
» Je suis le maitre de mon destin, le capitaine de mon âme.
» Star Wars
» Eleanore Worth, finish
» ₰ i tried to be perfect but nothing was worth it..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-