Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 209 devoirs depuis ma répartition, le : 14/01/2015


MessageSujet: Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins   Mar 7 Juil - 20:07



Lynch's sisters You can hate me, I still love you with all my heart

Je plante mes prunelles bleues océans sur ma sœur, l’attrapant par le bras pour l’éloigner de la scène qui venait d’avoir lieu. S’il y a bien quelqu’un qui me sort par les yeux dans cette école c’est Absynthe et si autrefois notre inimité s’était teinté d’une profonde indifférente, la jolie verte avait changé la donne en couchant avec mon ex petit ami, brisant un cœur déjà trop fragile. Je n’avais jamais pardonné cet acte vile et immonde à la serpentarde et lui livrait depuis une guerre ouverte. Et concernant Maxence, nos rapports étaient plutôt froid depuis, parfois j’ai l’impression qu’il fait des pas vers moi, mais peut-être est-ce simplement moi qui m’imagine des choses. Ca me brise le cœur de voir qu’Ashleigh et lui sont inséparables. Autrefois nous étions un trio, il semblerait que j’ai été mise de côté par tout le monde. Les gens changent, et cette vérité est parfois dure à confronter. Je n’avais pas dit mon dernier mot et je savais que j’allais organiser une petite vengeance envers la serpentarde. Malheureusement, bien représentative de la malice de sa maison, il arrivait qu’elle déjoue mes petits pièges ou m’attrape de façon encore plus sournoise. C’était sans fin, et même si je ne l’avouerai pas, j’aimais qu’elle me tienne tête et que je ne l’impressionne pas. Elle ne se rendait pas compte qu’elle me poussait à être plus vigilante et encore plus inventive à chaque fois. Le seul petit détail gênant dans ce combat c’était que régulièrement, mon impulsivité jouait contre moi, un peu comme à l’instant.

Quoi qu’il en soit je me concentre sur ma jumelle, l’entrainant jusqu’à la meilleure des quatre tables présente dans la grande salle, celle des rouges. Je m’installe et tapote le siège à côté de moi, l’invitant –sans réellement lui laisser le choix de toute façon- à se joindre à moi. J’attrape deux gobelets et nous sert du jus de citrouille que je commence à siroter.

« Oh allez tire pas la gueule, tu sais autant que moi que cette garce mériterait que je lui refasse le portrait une fois pour toute. Et tu seras pas toujours là pour m’en empêcher.»

Je lui offre un large sourire, je sais que la provoquer ne me permettra jamais de retrouver cette complicité qu’on avait perdu, mais ça fait partie de moi. J’attrape des toasts que je commence à tartiner de confiture.

« Rejoins ta pauvre et solitaire sœur. Ca sera comme au bon vieux temps.»

Pas vraiment, et je me rends compte de mon erreur. Notre frère et notre père ne pourront jamais plus déjeuner avec nous, et je ne peux plus en dormir la soir. Je me sens coupable, ils sont revenus pour moi. Je tente un sourire maladroit, lui tendant une tartine dans laquelle j’avais déjà croqué.

« Regarde je t’offre même mon toast. »

©clever love.



Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
préfète ⁂
avatar


préfète ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 135 devoirs depuis ma répartition, le : 19/06/2015


MessageSujet: Re: Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins   Sam 11 Juil - 0:00



Lynch's sisters You can hate me, I still love you with all my heart

La blonde était un peu déçue de n'avoir pas pu répondre à la Serpentard, elle n'avait jamais fait de favoritisme ça n'aller pas commencer. Surtout avec sa sœur. Elle lui aurait bien volontiers retirer des points pour son comportement. Mais la jeune femme n'aimait pas vraiment les airs de princesse de Miss reine de Poudlard, si on pouvait l'appeler une reine, vu l'image qu'elle renvoyer. Une allumeuse sournoise. Poppy se retrouva alors à la table des Gryffondor, elle aurait préféré se retrouver à sa table entourée de bleu trop occupé à réviser leurs cours, mais les rouges et, or ne sont pas les plus agaçants. Voyant qu'elle ne lui laisser pas le choix, la blonde s'assit à coter de sa sœur en poussant un long soupir. Déjà, elle lui servait un verre de jus de citrouille, avec cette histoire, elle n'avait pas eu le temps de déjeuner. Et puis, il fallait qu'elle pense à aller en cours, peut-être réviser deux trois sorts ? On ne sait jamais, la blonde aimait être préparée en toute occasion, le professeur pourrait les interroger. Elle lança un regard mauvais à sa sœur tout en buvant son jus de citrouille offert si gentiment. Puis elle croisa les bras, voulant des explications sur son comportement. Elle ne serait pas toujours là pour lui sauver les miches. « Oh allez tire pas la gueule, tu sais autant que moi que cette garce mériterait que je lui refasse le portrait une fois pour toute.Et tu seras pas toujours là pour m’en empêcher.» Poppy fit une grimace, c'était vrai, pour tout. Mais la jeune femme avait des principes, elle aimait l'ordre, c'était sa nature. « Tu peux aussi l'ignorer, te mêler de tes affaires, ça t'éviterais de faire perdre des points bêtement à ta maison.» Et toc, la blonde avait envoyer a sa sœur une remarque assez cinglante dont elle avait le secret, à chaque fois qu'elle voyait sa sœur, elle se devait de lui reprocher une chose. Peut-être pour lui dire qu'elle était en colère au fond d'elle-même contre elle. La Serdaigle croise les bras et les posent sur la table, elle regarde sa sœur faire ses toasts, ça lui donne une petite faim. « Rejoins ta pauvre et solitaire sœur. Ça sera comme au bon vieux temps.» Poppy roula des yeux, le bon vieux temps, ce n'était plus possible de revenir au bon vieux temps depuis longtemps. Mais elle savait très bien ce que sa soeur voulait lui dire. Elle ne parlait pas spécialement de sa famille, mais de leur relation à toutes les deux. Poppy avait toujours du mal avec Charlie, elle ne voyait en elle que la mort de son père et de son frère. Elle pensait qu'elle était responsable de leurs morts, même si ce n'était pas elle qui avait lancé le feudeymon. Elle ne put s'empêcher de lui envoyer un nouveau pic, pour lui rappeler encore une fois qu'elle lui en voulait de n'être pas sortit elle même, que son frère et son père ait été obligé de revenir la chercher. Poppy avait-elle aussi subi cette épreuve et avait réussi à s'extirper de la maison alors qu'un bout de toit lui était tombé dessus. « Ashleigh n'est pas là ? » C'était assez méchant, elle savait que les deux jeunes femmes ne se parlaient plus vraiment, la blonde ne savait pas vraiment pourquoi et à vrai dire, elle s'en fichait, elle était plutôt heureuse de cette situation. Elle avait toujours jalousé leur relation, car Charlie était sa soeur, bien qu'elle est une haine envers elle, elle ne pouvait se séparer d'elle. Poppy ferait tout pour la protéger et au final pour qu'elle se sente bien. Parfois, cela lui faisait de la peine de la voir seule. « Regarde, je t’offre même mon toast. » La Serdaigle ne put s'empêcher de laisser échapper un petite rire, son toast déjà croqué était assez drôle et touchant. Un sourire se fendit sur son visage et elle attrapa son toast avec un air malicieux. Elle croqua dedans, tout en regardant sa soeur du coin de l'œil. « Merci, t'es la meilleure pour faire les toasts ! » Elle était heureuse d'avoir retrouvé sa sœur, retrouver un peu son ancienne relation avec elle. Elle lui donna un petit coup d'épaule affectueux en lui faisant la grimace. « Comme tu dis, c'est presque comme au bon vieux temps. »

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 209 devoirs depuis ma répartition, le : 14/01/2015


MessageSujet: Re: Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins   Mar 21 Juil - 22:01



Lynch's sisters You can hate me, I still love you with all my heart

Je savais que je devais profiter de cet instant de paix avec ma jumelle, ils étaient bien trop rares et j'ignorais quand il allait se terminer. Peut être d'ici deux pauvres petites minutes ? On ne sait jamais trop bien avec elle. Il fut un temps où je pouvais prédire tout ce qu'elle ferait ou dirait à l'avance, mais ce temps là est revolu depuis que notre famille s'est brisée. Le temps nous a séparé, les blessures nous ont éloignés, et je suis la première à en souffrir. Parfois je crois apercevoir la même chose dans ses prunelles, et puis je me dis que je me voile la face, que je n'y vois que ce que j'ai bien envie d'y voir. Au fond c'est peut être bien fait pour moi, j'ai du le mériter. Même si je n'ai rien demander à cela, je suis responsable, pas vrai ? Je me contentais de la provoquer, puisque c'était encore la seule façon que j'avais pour attirer son attention. De la colère, de la haine, c'était toujours mieux que rien, et toujours mieux que son indifférence. Je voulais croire qu'elle m'aimait toujours malgré tout ce qui avait pu se produire, et son interruption il y a quelques instants en était la preuve, pas vrai ? Je l’espérais de tout mon cœur.

Pourtant en ce moment même j'avais l'impression que la hache de guerre était enterré. Peut être pas très profondément, mais c'était déjà un bon début. Souriant en voyant la blonde s'assoir près de moi, je considérais déjà ça comme une victoire, aussi petite soit elle, même si elle me fusillait du regard, je souriais, amusée, pas le moins du monde intimidée. « Tu peux aussi l'ignorer, te mêler de tes affaires, ça t'éviterais de faire perdre des points bêtement à ta maison.» Je la fixe un instant, avant d'hausser les épaules.

« Bof tu sais, moi cette stupide coupe, je m'en fou. Est-ce que quelques points valent la peine ? Je préfère aider ceux qui en ont besoin, tant pis si ça me fait perdre des points et prendre des retenus.»

Et oui, si la pétasse de Poudlard prend très à cœur la compétition, moi ce n'est pas mon problème, d'ailleurs, je songe à établir le record de la personne ayant obtenu le plus de retenue, je suis sûre que je n'en suis pas très loin. « Merci, t'es la meilleure pour faire les toasts ! » Je souris, amusée, croquant dans une nouvelle biscotte je manquais de m'étrangler à la question de ma sœur. « Ashleigh n'est pas là ? » Je tape contre ma poitrine avant de retrouver mon souffle, je lui lance un regard assassin, elle connait parfaitement la situation entre nous deux. Mon estomac se serre, je regarde mon toast sans plus vraiment d'envie. Mon regard parcours la table des rouges, se posant un peu plus loin sur Maxence qui dejeunait avec Ashleigh. Je me pince les lèvres, je n'ai jamais caché à qui que ce soit mes sentiments, beaucoup on deviné, d'autre non pas compris, considérant qu'il est impossible pour une femme d'en aimer une autre, je ne sais pas si ma sœur sait elle. Je soupire longuement alors que je repose mon regard sur ma sœur qui venait de me donner un petit coup d'épaule, j'esquisse un sourire triste. « Comme tu dis, c'est presque comme au bon vieux temps. » Je sais que maman est brisée de nous voir ainsi toutes les deux, mais ce n'est pas de notre faute. Je regarde plus sérieusement ma sœur.

« Dis voir, au lieu de me gonfler avec Ash', c'est qui le connard avec qui tu traines tout le temps ? C'est ton mec ? Fais gaffe à ce que tu vas répondre, parce que je vais lui casser la gueule si c'est le cas. »

Possessive et jalouse ? A en être maladive, ma jumelle est à moi et je n'autorise aucun mâle de cette école à la toucher sans mon aval.
©clever love.



Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
préfète ⁂
avatar


préfète ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 135 devoirs depuis ma répartition, le : 19/06/2015


MessageSujet: Re: Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins   Jeu 6 Aoû - 2:35



Lynch's sisters You can hate me, I still love you with all my heart

Poppy regardait sa sœur jumelle quand elle lui répondit de manière désintéresser par le fait de gagner des points à sa maison. Poppy c'était un peu tout le contraire de sa sœur, elle était assez fière quand elle remporter des points, car elle savait que si enfin la coupe était gagné par sa maison, elle aurait contribué à la remporter. Sa sœur, elle n'avait qu'une obsession, avoir des ennuis par n'importe quel moyen. Poppy leva les yeux en l'air excédé par sa réponse, mais elle savait pourquoi sa sœur s'acharner a sauver les plus faibles. Bien que la sorcière n'approche plus les né-moldu, ni vraiment les sang-mêlé, elle n'aimait pas le comportement des autres sang-pur a leurs égards. Mais elle se cacher bien de montrer sa position, elle avait bien trop peur d'avoir de nouveau des représailles. Elle aimerait tellement que sa sœur se calme, elle aussi, qu'elle fasse profil bas. Qu'elle n'impose pas sa volonté, ou alors qu'elle le fasse avec discrétion et non le crier sur tout les toit fumant de Londres. Elle offrait encore une grande ouverture aux représailles et cela ne plaisait pas du tout à la sorcière. Elle n'avait pas vraiment peur pour sa vie, mais surtout pour celle de ses proches. Surtout, pour sa sœur. Bien qu'elle ne le dise pas souvent, elle aimait sa sœur et ferait absolument tout pour elle, enfin pas tout non plus. Elle ne put se résoudre à ne rien dire, mais n'avoua pas son amour pour sa fausse jumelle. « Je ne te sauverais pas à chaque fois. » C'était sa façon à elle de lui dire de faire attention à ses actes, qu'un jour, ils pourraient lui revenir en pleine figure.

Quand sa sœur, manqua de s'étouffer avec son toast à sa remarque, ce fut un petit bonheur pour sa fausse jumelle qui ne manqua pas d'avoir de dessiner sur son visage un petit sourire mesquin. Sa relation avec Ash l'avait toujours agacé, alors elle pouvait bien se réjouir un peu qu'elles se fassent la tête pour une raison totalement encore inconnue ? Bien, que la jeune femme, soupçonnait bien Ash avoir des sentiments trop prononcé pour sa sœur et en plus non avoué. Ce qu'éprouver sa sœur pour Ash ? Elle ne savait pas vraiment, avec Charlie, on pouvait s'attendre à tout. Son regard assassin et son air triste achevèrent un peu la Serdaigle qui sentit son cœur se serrer un peu. Elle passait vraiment d'une émotion en une minute en présence de sa sœur. Heureusement qu'elle n'était pas cardiaque. Elle vit son regard vers Ash et le garçon qui les accompagner en permanence. Il était aussi avec Charlie et Poppy n'avait pas apprécié de voir sa sœur se voir ainsi bécoter dans les couloirs par un garçon qui passer outrageusement le règlement à la trappe, ainsi que son horrible odeur de cigarette qu'il emportait avec lui. Ne parlons surtout pas de son haleine parfois bien douteuse, il ne buvait pas que du jus de citrouille ce jeune homme. Alors Poppy avait été heureuse de voir sa sœur rompre avec lui. Elle n'aurait pas supporté avoir un tel beau-frère et aurait conduit le jeune à la faute. Il avait une réputation de jeune homme volage, il avait bien trompé sa sœur. Ce qui fit avoir un air méchant sur le visage de Poppy. On ne blesse pas sa sœur comme cela, on ne piétine pas son cœur sans conséquences. Il ne perdait rien pour attendre à rire et à s'amusait, il aurait ce qu'il mérite. Elle allait surement le prendre en flagrant délit un jour ou l'autre et elle le punirait avec sévérité. Elle fit un petit sourire a sa sœur pensant la réconforter ainsi. Elles ne venaient pas tout juste d’enterrer la hache de guerre toute les deux ? « Dis voir, au lieu de me gonfler avec Ash', c'est qui le connard avec qui tu traines tout le temps ? C'est ton mec ? Fais gaffe à ce que tu vas répondre, parce que je vais lui casser la gueule si c'est le cas. » Poppy roula des yeux en sachant pertinemment de qui elle parlait. Déjà, dire qu'il traîne ensemble était peut-être un mot assez fort. Elle le voyait beaucoup oui, car il la suivait sans arrêt. Il ne faisait que la rendre folle et bien qu'il ne soit pas moche, il ne se passerait jamais rien avec lui. Mais ça énerver encore plus la jeune femme que sa fausse jumelle lui parle ainsi, c'était maintenant qu'elle faisait sa crise de jalousie existentielle ? Alors que Charlie, avait toujours laissé en plan Poppy pour Ash. Poppy se renfrogna et mangea le dernier morceau de sa tartine de retrouvailles. « Ça fait quoi si c'est mon mec ou non ? » Elle lui fit un regard de défi et poussa un long soupir. « Casse-lui-la gueule si ça te fait plaisir. Toute manière, j'ai l'impression que t'aimes ça, casser la gueule à toute l'école. T'en a pas marre de te mettre tout le monde à dos ? » Les mots étaient sortis, mais ses répliques avaient vraiment énervé la jeune femme, la faisant sortir de ses gonds. Oui, avec sa sœur, c'était souvent l'ascenseur émotionnel.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sisters are bound for life, whatever happens. - Lynch's twins

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» Cypher's sisters of battle
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-