Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Invité
Invité


MessageSujet: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   Mer 29 Juil - 22:42



Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons.
PV Ashley & Hannah
Ce que je vais dire va paraitre tellement pathétique et cliché que j’ai honte à l’avance, mais la vie m’a appris beaucoup de choses en peu de temps. Elle m’a appris que tout n’est pas beau, que chaque personne à des problèmes, que la roue tourne mais que la vie veut la peine d’être vécue. J’ai appris que la connerie humaine ne cessera jamais de grandir dans la population, chez tout le monde, autant les jeunes que les vieux. J’ai appris que la vie était un combat au quotidien, qu’il fallait apprendre à être fort pour ne pas se laisser marcher dessus, j’ai appris que tout ça n’était pas simple, loin de là, mais j’ai réussi. J’ai aussi appris à connaître la réussite, à connaître de petits succès anodins, mais des succès qui redonnent confiance en soi. Et la personne qui m’en a appris le plus sur la vie, c’est évidemment ma sœur, c’est elle qui m’a donné la foi de me battre, le courage de faire comme elle qui se bat contre une maladie incurable avec tellement d’hardiesse. Le handicap, je n’ai souvent pas envie d’y penser, pas envie de me rappeler du mal que les autres lui font, pas envie de me souvenir qu’elle est différente. La vie  m’a aussi appris que l’amour, autant fraternel que simplement amical ou amoureux n’avait pas d’apparence, qu’aucune loi physique existait pour ça. Une dernière chose que la vie m’a appris, c’est que les gens changent. Parfois sans raison, parfois radicalement, parfois peu, mais ils finissent tous par changer, on change tous, et pourtant, le changement de certaines personnes nous affecte plus que d’autres. Le sien m’a affecté beaucoup plus que je ne le pensais. Ashley Londubat, l’une de mes premières rencontres ici, une personne cool, avec qui je m’entendais très bien, une personne avec qui j’ai ri, peut-être même pleuré, je ne sais plus mais une personne qui me fuit aujourd’hui comme la peste, sans raison.


J’ai souvent essayé de lui demander des explications dès que je la croisais, mais je n’ai jamais eu de réponse de la part de la rousse. Aujourd’hui, j’avais tenté encore une fois de lui demander, en la croisant dans un couloir, je lui avait simplement demandé si on pouvait parler plus tard dans la journée, et lui avait suggéré de me rejoindre dans le  parc si c’était le cas. J’avoue qu’en me rendant à notre lieu de rendez-vous, je n’avais que très peu, voir aucun espoir de la voir arriver, d’avoir les réponses à mes questions. Je lui fais pourtant confiance et je crois qu’elle aussi me faisait confiance. Assise dans l’herbe, observant au loin le lac noir où se reflétait la lumière aveuglante du soleil, je comptais les secondes, les minutes en attendant mon amie.  
 
Revenir en haut Aller en bas
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 108 devoirs depuis ma répartition, le : 15/07/2015


MessageSujet: Re: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   Lun 3 Aoû - 18:16



Hannah & Ashley ♦ What a shame we all became, such fragile broken thingsl

Les cours étaient finis depuis déjà quelques semaines, et si l'été battait son plein et que la majorité des élèves se trouvaient à profiter du beau temps dehors dans le parc ou à pré-au-lard, ce n'était pas mon cas. Les vacances ne signifiaient pas que je devais cesser de travailler et d'apprendre, si je souhaitais réaliser mon rêve, mes efforts devaient être constants, aussi passais-je, comme d'ordinaire, le plus clair de mon temps dans les pages sèches de la bibliothèque. Etudier me permettait d'éviter de penser, je parvenais mieux à me concentrer sur mes envies de cette façon. S'enfermer dans une pièce où règne une chaleur abominable n'était pas ce qu'on pouvait qualifier de normal pour un être humain. Seulement, le voilà le soucis, je ne suis plus ce que l'on peut appeler « humain ». C'est un secret bien gardé par ma famille et moi, et même si aucun d'entre eux n'a honte de ce que je suis devenue, je leur ai fais promettre de n'en parler à personne. On connait tous parfaitement la réputation que les vampires ont, et je n'ai pas la moindre envie de perdre tout ce que j'ai à cause de ça. Quoi que, il semble que ce soit déjà à moitié le cas. J'ai tout perdu le soir où ce monstre a planté ses crocs dans mon cou, mon humanité, ma foi, mes rêves, ma vie de mortelle. Aussitôt que je m'étais remise, j'avais changé. Pas seulement dans ma nature et mes besoins physiologiques, mais dans mon comportement aussi. J'avais fui tout le monde dès la rentrée, repoussant les amis les plus fidèles que je possédais. Personne n'avait fait office d'exception, pas même Hannah, pas même Lera. Je restais seule, ne fréquentant que ma sœur aînée. La solitude me pesait, évidemment, mais c'était le prix à payer, je ne pouvais pas me permettre de me laisser aller et de mordre un de mes proches, je ne voulais transmettre cette malédiction à personne et seul Merlin sait à quel point il était dur de se contenir, par moment j'ai l'impression de perdre l'esprit et de rentrer dans une transe. Par moment j'ai des trous de mémoire, qui sait ce que je peux bien faire dans ces laps de temps là... Rien de mal, je l'espère. Et dans mon malheur, si pour les loups garous il existait la potion tue loup, pour les vampires, rien n'avait été trouvé. La lune n'influençait pas nos comportements, j'étais vampire chaque jours du mois, chaque seconde de la journée. Les lycans n'étaient dangereux qu'une nuit pas mois : je le serai jusqu'à la fin de ma vie.

Il était pourtant difficile d'éviter constamment ceux que j'aimais, Lera et Hannah me demandaient sans cesse des explications, et plus mon cœur se tordait, plus je craignais que mes pulsions se libèrent sur elle, alors je fuyais d’avantage, effrayée à l'idée de leur faire du mal. On était entré dans un cercle vicieux. Ma vie allait très certainement être très solitaire et j'avais du mal à me faire à cette idée. Et pourtant aujourd'hui, quand la serdaigle m'avait confronté une fois de plus pour m'interroger, j'avais pris un peu plus de temps pour y réfléchir. J'étais partie aussi vite qu'elle était apparue devant moi, mais j'avais pensé à son invitation. Plongée dans mes livres, j'avais laissé ma tête glissé contre ceux ci en soupirant longuement avant de les mettre dans mon sac et de me lever en me maudissant interieurement, me mettant en route pour le parc. Je masque mes cernes redevenues un peu trop apparentes, je ne veux pas donner le moindre indice sur ma condition. J'arrive finalement devant les immenses portes à l'entrée du château, les pousse et pénètre dans l'immense parc. La plupart des élèves bronzaient sur l'herbe, pour ma part je préférais éviter le soleil. Non je ne le crains pas, loin des stupides légendes sur les faiblesses vampiriques, mais je ne me sens pas non plus parfaitement à l'aise en pleine journée, j'ai plus de forces à la nuit tombée. Je cherche parmi les différents visages celui de mon amie, avant de finalement reconnaître au loin sa chevelure orangée, et je m'arrête un instant, ne pouvant m'empêcher de sourire légèrement et de sentir les larmes perler mes yeux. Je réalise combien elle me manque. Par moment c'était réellement dur, je savais parfaitement que je ne m'y ferai jamais. J'inspire profondément, tentant de contrôler mes émotions avant de perdre tout contrôle, et m'avance vers elle, pour m'assoir à ses côtés, suivant son regard sur le lac.

« Tu te souviens quand tu m'as sauvé des Strangulots il y a deux ans quand j'ai voulu faire la maligne devant tout le monde? »

J'esquisse un petit sourire triste.

©clever love.


It takes my soul
My father told me once I was a princess. The dress is falling. And now the only thing we can do is nothing. I'm burning honey. There's evil in my heart, and it wants out to play.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   Mer 5 Aoû - 14:27



Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons.
PV Ashley & Hannah
Tu te souviens quand tu m'as sauvé des Strangulots il y a deux ans quand j'ai voulu faire la maligne devant tout le monde?


Je me retourne et ai face à moi Ashley. L’espoir de la revoir était presque vain, mais elle est venue, elle a peut-être enfin décidé de m’accorder un peu plus de confiance. C’est ce que j’espère, du moins. Je rigole à la pensée de cette journée ou Ashley avait fait un petit plongeon inattendu devant un petit groupe d’élèves. Je l’avais sortie à temps. Mais je rigole aussi pour toutes les autres choses que j’ai vécues avec elle, même juste pour le fait qu’elle soit là. Sans plus attendre, je me lève en vitesse et prend mon amie dans les bras, chose que je n’avais pas pu faire depuis longtemps. Je me recule ensuite de quelques pas et la détaille avec un sourire. Elle n’a pas changé, elle n’a pas l’air en tous cas.

Et comment que je m’en souviens, je te préviens, je te sors pas de là une deuxième fois !


Je souris. Mais pas un sourire hypocrite, non, un vrai sourire. Elle est belle. Elle est rousse, comme moi. Elle a le visage fatigué, mais n’a pas l’air d’aller si mal que ça. Et puis elle a l’air de toujours m’apprécier, de ne pas être en colère contre  moi, ce qui est une bonne chose, puisque c’est ce que je redoutais sûrement le plus avant qu’elle arrive. J’avais tellement peur d’avoir fait une connerie irréparable, que je n’osais plus y penser. Je me rassois, l’invite d’un geste de la main à faire pareil. Une fois chose faite, je me retourne vers elle.

Alors, comment tu vas ?


Spoiler:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 108 devoirs depuis ma répartition, le : 15/07/2015


MessageSujet: Re: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   Mar 11 Aoû - 18:33



Hannah & Ashley ♦ What a shame we all became, such fragile broken thingsl


Mon regard s'est perdu sur l'étendu noir qui nous fait office de lac. Il possède tant de secret, et si je ne manque pas de courage, je ne suis pas assez stupide pour m'y aventurer une seconde fois. Il y a bien trop de créature étranges dans ces fonds, et même si aujourd'hui je suis différente, j'ignore les capacités des vampires sous l'eau et je n'ai pas envie de le découvrir aussitôt. Je savais déjà que j'effrayais les créatures enchantées comme les licornes, ça me suffisait. Mes prunelles se portent finalement sur mon amie, et voir son regard pétiller ainsi me serre le coeur. Je la prive de notre amitié depuis presque un an et elle ne se doute sûrement pas que j'en souffre autant qu'elle, si ce n'est plus. Je suis seule constamment par peur de les blesser. Elle ne me laisse pas le temps de réagir ou de fuir et s'empare aussitôt de moi, me serrant contre elle. Son parfum fouette mon odorot surdéveloppé de plein fouet, et je serre les dents, allant même jusqu'à me mordre la langue pour me contrôler. Je finis par me raidir, mais réponds à son étreinte. Ce genre de contact avec elle me manque encore plus. Elle se recule et je recule également de quelques pas par mesure de précautions. "Et comment que je m’en souviens, je te préviens, je te sors pas de là une deuxième fois !" J'explose finalement de rire, me détendant légèrement. L'odeur de l'été, du lac et des fleurs me revient dans les narines et me permets de me calmer un peu mieux.

Elle s'assoit sur l'herbe et je ne tarde pas à faire pareil alors qu'elle m'invite à la rejoindre. Je crois que je devrais réellement lui demander de se promener avec de l'ail sur elle, mais ça serait trahir mon secret. Je garde tout de même mes distances. "Alors, comment tu vas ?" J'hausse les épaules.

"On se débrouille je crois. Et toi?"

Je suis fatiguée, réellement. Me contenir est une épreuve encore pénible et difficile. Je me pince les lèvres, affichant finalement un petit regard taquin. Cette complicité entre nous me manque un peu trop. Mes cernes sont peut être plus apparentes que d'ordinaire.

"Y'a des rumeurs qui circulent sur toi, il parait que tu t'amuses auprès d'un prof? "

©clever love.


It takes my soul
My father told me once I was a princess. The dress is falling. And now the only thing we can do is nothing. I'm burning honey. There's evil in my heart, and it wants out to play.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   Lun 17 Aoû - 18:05



Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons.
PV Ashley & Hannah
On se débrouille je crois. Et toi?

Moooh, raconte tout à tata Hannah, lui dis-je en plaisantant.


Je plaisante, oui, mais j'aimerai sérieusement qu'elle me raconte la vérité, qu'elle me donne enfin une explication pour son absence. Pourtant, je n'ai pas envie de la forcer à me dire des choses qu'elle n'a pas envie de dire, j'ai le cul entre deux chaises comme dirait l'expression, j'ai d'un côté les explications dont j'ai tant besoin mais de l'autre l'intimité de mon amie, les choses qu'elle ne veut pas me dire. Je sais autant qu'elle que quoi qu'il arrive, que les deux ne peuvent pas être préservés, je lui laisse le choix, je ne lui en parle pas pour le moment, parce que je n'ai pas envie dès son arrivée de plomber l'ambiance, ça fait bien trop longtemps que je ne l'ai pas vue.

Y'a des rumeurs qui circulent sur toi, il parait que tu t'amuses auprès d'un prof?


Je tourne la tête vers elle. Un premier sourcil se lève, un deuxième, puis j'éclate de rire. Les rumeurs, quelles belles choses inventées par les humains qui peut pourtant être une arme bien puissante pour pourrir voir détruire la vie de quelqu'un. Personnellement, ça fait longtemps que je n'y accorde plus aucune importance, mais je m'accorde encore le droit d'en rire, parce qu'il faut bien avouer que certaines sont pas mal trouvées. Je m'amuse auprès d'un prof. Si se prendre une vitre éclatée en pleine gueule est considéré comme de l'amusement, alors oui, je m'amuse, même peut-être plus encore. Pourtant je n'ai rien fait d'autre que de parler à Malfoy. Je ne sais même pas si elle parle de Malfoy d'ailleurs. Peut-être qu'elle parle de Florian, ou de tout autre prof qui loge entre les murs de ce château.

Tu parles de Malfoy ?  Si c'est le cas, je n'ai pas fait grand chose d'autre que parler avec lui et lui demander la traduction d'un livre de Runes.

 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les choses ne changent pas, c'est nous qui changeons ☼ PV Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (m) McMILLAN - Les choses qu’on possède finissent par nous posséder.
» Quand l'ennui nous pousse à faire de drôles de choses... [ LIBRE ]
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Chez les gens on ne voit que deux choses : ce qu’on veut y voir et ce qu’ils veulent bien nous montrer.
» ce que nous faisons : les sauts en image

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-