Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Nouveau départ, nouveaux camarades de chambre...[Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


capitaine et poursuiveur de l'équipe de quidditch de gryffondor ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 179 devoirs depuis ma répartition, le : 07/08/2015


MessageSujet: Nouveau départ, nouveaux camarades de chambre...[Max]   Mer 12 Aoû - 11:29

Gryffondor était ma maison depuis que le choixpeau avait décidé que j’en étais digne. Autant vous dire que dans le cercle d’amis de mes parents je faisais un peu tache parmi tout ces Serpentards. Au départ, ce fut difficile pour moi et au fur et à mesure j’ai pris conscience de la chance que j’avais et je fus fier d’appartenir à la maison du lion. Depuis mon arrivée, je partage mon dortoir avec des gens plus âgé que moi qui sont parti cette année vers la vie active. C’est juste après la bataille de pré au lard, que la direction à décrété qu’il fallait regrouper les élèves dans un dortoir pour en laisser un pour les futures premières années. J’allais donc devoir quitter cette chambre dans laquelle j’avais tant de souvenir pour rejoindre le dortoir numéro 2. J’avais rangé mes affaires pour rentrer chez moi, je ne mis donc pas beaucoup de temps à faire mes bagages. Un brin nostalgique, je pris mes affaires et traversa le couloir pour me rendre dans mes nouveaux quartiers. Je vis non loin de la fenêtre un lit libre. Je posai donc ma valise au pied de ce dernier avant de me coucher. La tête posé sur la paume de mes mains, je réfléchissais à ce qu’allait être ma vie dans les années à venir. J’avais choisis mes idées et mes amis plutôt que ma famille, mais à quelle prix ? Il était certain que tôt ou tard ce choix me coûterait cher et que je serais obligé d’en subir les conséquences. Aussi bizarre que cela puisse paraitre, j’étais plus serein. Comme si j’étais délivrais d’un poids qui m’oppressait depuis des années et qui m’empêchait d’aller de l’avant.
Je ne savais absolument pas qui dormait dans cette chambre, en général je m’entendais bien avec les autres garçons gryffondor à quelques exceptions faites. J’espérais juste qu’on me laisse tranquille et qu’on ne me ressasse pas inlassablement le passé. Parfois tourner la page et éviter de vivre dans les souvenirs permet de dépasser les limites que l’on s’était fixée…
[désolé pour ce début pas terrible du tout…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 199 devoirs depuis ma répartition, le : 24/02/2015


MessageSujet: Re: Nouveau départ, nouveaux camarades de chambre...[Max]   Ven 14 Aoû - 17:15

Priam & Max
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness. No one rejects, dislikes, or avoids pleasure itself, because it is pleasure, but because those who do not know how to pursue pleasure rationally encounter consequences that are extremely painful.
Voilà l'exception. Max avait passé la journée à se demander si sa sœur et lui ne devrait pas quitter Poudlard, du genre définitivement. Bien qu'il soit courageux comme l'exige sa maison pour y rentrer, il n'avait pas envie de perdre sa petite sœur. Il se devait de la protéger coûte que coûte, il n'était pas là pour la totalité de la bataille, mais en avait vu assez pour s'inquiéter. Il y avait vraiment une guerre en préparation. Son père, peut-être, se ferait attaquer sachant ce qu'il avait fait, mais son père tel l'être qui puisse être pouvait tout à fait essayer encore de se faire pardonner ? Rejoindre les sang-pur et tuer ses enfants sang-mêlé ? Pour Max, il savait que s'il en avait eut la possibilité, son père l'aurait surement tuer avant. Mais maintenant que la guerre était à la porte de Poudlard, il devait rêver que son fils se soit fait toucher par un sort mortel. De nombreuses chouettes avaient apporté des messages inquiets pour savoir si leurs enfants allés bien. Max ne reçut aucun message, de toute manière, il était habitué. Mais pas sa sœur, elle, elle idolâtré un peu trop son père, il n'avait pas envie de la voir dans une tristesse profonde en sachant ce que son père était : un lâche. Incapable d'affirmer ses choix, il avait juste peur de mourir. Le blond tira sur sa cigarette et expira longuement, se demandant encore ce qu'il allait faire. Au moins, il n'avait plus la trace et maintenant sa sœur non plus. Dans le couloir près de son dortoir, Max entendit un bruit, il se dépêcha de faire disparaître sa cigarette et l'odeur et rentra retrouver sa chambre.

En entrant dans la salle commune de Gryffondor, il se demanda ou était Ashleigh, il se souvient alors quand ils avaient ensemble fait une petite blague à Charlie. Il regarda l'endroit de sa cachette du whisky pur feu et se dit qu'il aller rejoindre son dortoir. Il monta les escaliers et arriva, content, il voulait juste s'écraser sur son lit et ne plus penser à rien. Il remarqua tout de suite des bagages, sur le lit a coté du sien, avant occupé par un élève plus vieux qui avait quitté Poudlard. Il le vit alors, Priam, l'étudiant qu'il voulait le moins voir de Poudlard. Déjà, parce qu'il ne voulait pas se faire malmener par celui-ci. Si un combat éclatait, il ne savait pas vraiment l'issu du combat, mais sachant que Priam avait 2 ans de plus que lui. Il fit la grimace et ne put cacher son agacement d'avoir Priam comme nouveau colocataire. Max, avait fait l'irréparable, un jour, cette nuit n'avait causé que des problèmes, Absynthe Black, avait été l'erreur de Max. Ils avaient couché ensemble, Max avait perdu sa petite amie et il avait eut le droit à un nouvel ennemi. Il en avait déjà assez comme ça. Il le regarda, ne savant pas quoi dire, un bienvenu serait peut-être trop audacieux ? Et puis, merde. Max, avait fait une erreur, il fallait qu'il s'en remette, sa copine était la jeune femme qui ne disait pas non. On la soupçonne même de coucher avec les professeurs, pour avoir de meilleurs notes, alors. Il fallait qu'il voit la vérité en face. Il s'appuya contre l'encadrement de la porte et lui dit alors :« Alors, comme ça, j'ai un nouveau camarade de chambrée ? » Il lui fit un grand sourire, quoi qu'un peu désinvolte. « Super ! Je sens qu'on va bien s'entendre. » Sa dernière phrase était totalement ironique.
crackle bones


Tell me would you kill to save your life ?
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Nouveau départ, nouveaux camarades de chambre...[Max]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: RPs-