Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 (charleigh) but your lips are venomous poison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 398 devoirs depuis ma répartition, le : 03/01/2015


MessageSujet: (charleigh) but your lips are venomous poison   Lun 25 Jan - 18:56

Ton cœur bat la chamade. Assise sur ton lit, tu observes Charlie de loin. Elle est tellement belle. Vos ébats viennent souvent hanter tes pensées. Tu secoues la tête, essayant d'oublier ses lèvres glisser sur ta peau brûlante. Tu inspires profondément alors que tes yeux se posent sur la bouteille que tu tiens entre tes doigts. Elle te l'a envoyé. Tu sens le coup foireux, venant de sa part cela ne t'étonnerais pas. Mais tu ne peux pas t'empêcher de te demander ce que c'est. Au pire, ça te rendra malade et tu finiras à l'infirmerie pour le reste de la journée, ou de la semaine. Enfin, tu supposes que cette étrange mixture vient de Charlie. Après tout, tu n'as aucune preuve. Elle a préféré taire son nom. Cette lettre est mystérieuse. Tu n'as cessé de la relire depuis sa réception, comme si cela te hantait. Finalement, après quelques instants de réflexion, tu te décides à l'ouvrir, apportant la fiole de verre à tes lèvres. Une légère odeur citronné vint réveiller ton odorat. C'est bon, c'est même plutôt excellent. Mais un arrière goût gâche le tout, tu ne saurais dire quoi. Tu as subitement l'impression de suffoquer, comme si ta gorge venait d'enfler sans te laisser le temps de réagir. Tu suffoques, ta tête ne tarde pas à tourner et ton esprit se brouille. Tu te lèves, la fiole tombe au sol et se brise. Tu t'écroules au beau milieu des bouts de verre. Ta tête saigne, ton cœur ne bat presque plus. Tu as l'impression de mourir. Et peut-être est-ce le cas. Tu ne vois presque plus rien, tout est flou. Tu n'entends qu'un brouhaha imperceptible et incompréhensible. Tu essaies de te mouvoir, sans y parvenir. Cette boisson t'as anesthésié. Empoisonnée.


house on a hill
somewhere in the end we're all insane ✻ somewhere in the end of all this hate, there's a light ahead that shines into this grave that's in the end of all this pain. in the night ahead there's a light upon this house on a hill. the living, living still. their intention is to kill and they will but the children are doing fine, i think about them all the time until they drink the wine and they will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 209 devoirs depuis ma répartition, le : 14/01/2015


MessageSujet: Re: (charleigh) but your lips are venomous poison   Lun 25 Jan - 20:13



Charlie & Ashleigh Kiss me gentle, burning bruise

Le début d’année avait été génial. Moi la génie refoulée, j’avais enfin des matières qui m’intéressaient et me stimulaient, tout en rapport avec ma passion, la musique. Je dois admettre que depuis la rentrée, je me sens un peu mieux. La musique m’aide à exprimer mon chagrin, à m’endeuiller correctement de mon frère et de mon père. De toute façon, à Poudlard, c’est mieux que chez moi, je n’ai pas à affronter la tristesse de ma mère ou de ma sœur. Enfin, celle de Poppy, si, quelques fois, lors de nos disputes, quand on se croise. Bon, plutôt quand je vais la faire chier, parce que ça c’est plus fort que moi, il faut que j’attire son attention. Au fond j’ai sans doute peur que ma jumelle m’oublie. Je suis gryffondor, elle est serdaigle, on se voit moins que pendant nos vacances.

Quoi qu’il en soit, la soirée est plutôt calme. Dans le dortoir, il n’y a que moi et Ashleigh, et je prends soin de ne pas croiser ses prunelles. Depuis le jour où je lui ai avoué mes sentiments, une sorte de gêne s’est créer entre nous deux. On se reparle, c’est déjà ça, mais on n’aborde pas le sujet de comment cette nuit c’est fini, à savoir, dans les draps de son lit. Entre mes doigts, j’ai ma guitare moldue et je m’entraine à pratiquer. C’est bien plus compliqué que nos instruments à nous. Pas le droit à la magie, ça change tout. Quelque fois néanmoins, mon regard se lève vers la métamorphomage, et je peux facilement remarquer qu’elle me regarde de loin. Cette pensée m’arrache un sourire presque arrogant alors que je me reconcentre sur mes accords. C’est quand j’entends du verre se briser que je reporte gravement mes prunelles sur la jolie rouge qui vient de s’écrouler au sol. Fronçant les sourcils en l’entendant suffoquer, je devine facilement que soit c’est une blague de mauvais goût, soit quelque chose ne va vraiment pas, et dans le doute, je préfère la prendre au sérieux et avoir l’avoir ridicule quand elle me dira qu’elle m’a bien eu.

Me précipitant vers elle, c’est en regardant rapidement la lettre sur son lit que je comprends. J’ignore de qui ça peut provenir, mais vu son état ce n’est pas d’un ami.

« Oh putain qu’est-ce que t’es stupide. »

Mon cœur est à la fois rapide et serré, c’est douloureux. Rien que les vapeurs de ce truc me font mal. A moins que ce ne soit mon inquiétude ? Peut être les deux. Quoi qu’il en soit, elle est en train de mourir, je vois bien qu’elle ne répond pas et qu’elle ne semble même pas au courant que je suis prêt d’elle. Je la redresse comme je peux, fonçant vers le coffre au bout de mon lit, jetant la moitié du contenu dans le dortoir avant de trouver ce que je cherchais. En panique, je me casse à moitié la figure pour aller la rejoindre, avant de lui enfoncer dans la bouche un bézoart. Heureusement que je suis douée en potion.

« Allez, allez. »

Si ça ne marche pas ? Mais si ça va marcher. Ca ne peut que marcher. Le bézoart est un antidote pour les poisons, et nul doute que c’est ça qu’elle a ingéré. Ca a l’air d’aller mieux, sa respiration se calme. Je la serre contre moi, attendant de voir, paniquée, je crache mon venin, ça sort tout seul.

« Pourquoi t’as été boire un truc de tu sais même pas qui ? T’es conne ou tu le fais exprès ? T’as envie de crever ? Tu crois que c’est vraiment la période où tu peux faire confiance à des colis anonyme ? T’es sang-mêlé grosse cruche, y’a une liste longue comme mon bras de gens qui veulent te voir bouffer les pissenlits par la racine ! C'est la guerre dehors ! Tu réfléchis un peu ? »

D'autant plus qu'on est toutes les deux membres de l'ordre, si l'ennemi l'avait appris, pas de doute que ça venait d'eux.

©clever love.



Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 398 devoirs depuis ma répartition, le : 03/01/2015


MessageSujet: Re: (charleigh) but your lips are venomous poison   Mer 27 Jan - 18:21

Merde. Tu es en train de mourir. Tu t'en rends compte. Et tu ne peux rien pour l'empêcher. Pourquoi avoir bu cette potion immonde ? Aucune idée. C'était suicidaire, tu le comprends désormais. Mais c'est surtout trop tard de s'en vouloir pour ça. Tu l'as bu. Tu es en train de mourir. Et rien ne pourra changer cela. Tu sens ton cœur battre un peu plus doucement qu'auparavant. Tu souffres. Et pourtant, tu te sens apaisée. Alors c'est ça, la mort ? Ta respiration devint un peu plus calme, elle n'est plus aussi saccadée. Tes poumons brûlent. Tu as l’impression que chacun de tes organes saignent. Ta peau est brûlante, en feu. Tu regrettes ton geste. Mais il est trop tard pour ça. Tu es étendue là, sur le sol froid de la chambre. Tu entends des bruits de pas précipités mais tu n'écoutes plus vraiment. Tu es perdue dans tes pensées, perdue dans tes remords. Tu penses à Charlie, à tout ce que tu aurais aimé lui dire avant de mourir. Tu te sens stupide. Tu l'es. Qu'est-ce qui t'as pris, par Merlin. Tu as espéré, tellement espéré que cette lettre vienne de Charlie. Quelle conne. Comme si elle allait se donner la peine de t'écrire quoi que ce soit. Tes cheveux prennent doucement une teinte grise, comme si ta lumière intérieure s'éteignait à mesure que le temps passait. Tes yeux sont fermés, tu es inconsciente. Tout du moins, c'est ce que tu penses. Tu ne sens même pas Charlie t'enfoncer quelque chose au fond de ta gorge. Mais quand tes poumons reprennent leur fonction principale, la douleur est foudroyante. C'est pourtant la dernière que tu ressentiras. Tu ouvres les yeux. Charlie est là. Elle est en train de te passer un sermon. Tu n'écoutes qu'à moi. Elle a l'air tellement inquiète.
"J'ai espéré que cela venait de toi." Te confies-tu, ayant encore des difficultés à t'exprimer. "Et c'est en le disant que je me rends compte à quel point c'était stupide de penser ça..."


house on a hill
somewhere in the end we're all insane ✻ somewhere in the end of all this hate, there's a light ahead that shines into this grave that's in the end of all this pain. in the night ahead there's a light upon this house on a hill. the living, living still. their intention is to kill and they will but the children are doing fine, i think about them all the time until they drink the wine and they will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 209 devoirs depuis ma répartition, le : 14/01/2015


MessageSujet: Re: (charleigh) but your lips are venomous poison   Dim 7 Fév - 17:03



Charlie & Ashleigh Kiss me gentle, burning bruise

Comment avait-elle pu se laisser avoir ? Elle ? Sérieusement ? Elle était pourtant brillante, elle aurait pu sentir le piège arriver sans le moindre doute, alors que lui arrivait-il ? Elle semblait éteinte, elle qui d’ordinaire pétillait et se lançait à mes côtés dans les bagarres les plus risquées. Ou était cette fille à la mentalité et aux cheveux de feu ? Ce n’était pas son genre de vouloir se donner la mort aussi bêtement, malgré les horreurs de son passé. Je serre les dents, la fixant inquiète alors qu’elle semble reprendre des couleurs. Que ce serait-il passer si je n’avais pas été là, ou si quelqu’un d’autre avait été présent sans avoir de bézoart sous la main ? Je ne veux pas l’imaginer. Je ne veux pas imaginer ce que ça aurait pu être si j’étais revenue au dortoir pour retrouver son corps étendu là, sans vie, sans magie. J’avais déjà perdu mon père, mon frère, et sa mère qui était ma marraine. J’avais eu mon lot d’enterrement et d’être chers perdus. Je ne voulais pas imaginer passer un jour sans elle, non, impossible. Encore moins depuis que je lui ai révélé mes sentiments et depuis qu’on a couché ensemble. Nous n’avions pas reparlé de tout ça, comme si on taisait cette nuit, trop embarassée pour oser aborder le sujet tabou de notre amour.

Je soupire longuement alors qu’elle me réponds enfin, soulagée."J'ai espéré que cela venait de toi." Je relève un sourcil, étonnée. De moi ? "Et c'est en le disant que je me rends compte à quel point c'était stupide de penser ça..." Je souris, amusée.

« Un peu. Je te l’aurai donné directement si ça avait été le cas. Il va falloir te montrer un peu plus prudente à l’avenir. »

Je passe un bras sous elle pour la soulever et la déposer sur son lit.

« Il vaudrait mieux qu’on aille à l’infirmerie, je ne sais pas exactement ce que c’était comme poison mais tu pourrais avoir besoin de plus qu’un bézoart s’il y a des effets à longs termes. »


©clever love.



Please lord, do not forgive me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 398 devoirs depuis ma répartition, le : 03/01/2015


MessageSujet: Re: (charleigh) but your lips are venomous poison   Ven 19 Fév - 19:44

T'étais sacrément stupide. A vrai dire, il n'y avait pas de mot pour te décrire à cet instant précis. Ton cœur battait la chamade. Tu avais encore du mal à te remettre de tes émotions. Ton regard se perdit un instant dans celui de Charlie. Elle venait de te sauver la vie. Pourquoi ? Tu n'en avais aucune idée. Les choses étaient si tristes entre vous. Tu l'aimais. Tu en étais certaine. Enfin, presque. Tu te refusais à ressentir quoi que ce soit pour elle, bien trop effrayée par l'idée d'un jour la perdre. Tout comme tu avais perdu ta mère. Tu avais l'impression d'être au bord d'un gouffre, prête à sauter. Mais Charlie était là. Elle t'empêchait de commettre une erreur. Probablement le plus grande de ta vie. Tu la repoussais. Tu refusais de voir les choses en face. La simple idée d'un jour la perdre manquait de te faire pleurer. Tu étais une femme forte mais jusqu'à quel prix ? Son regard bleu te transperça. Elle était magnifique. Combien de temps avait-il fallu pour que tu t'en rendes compte ? A en croire ton coeur, tu l'aimais depuis que tu connaissais la signification de l'amour. Pourtant, cette simple idée te faisait frémir. La vérité était là : vivre sans elle, c'était impossible pour toi. Hors-de-question. Elle était ton âme-soeur, ta meilleure-amie. Alors pourquoi l'aimer était-il aussi douloureux ? L'un des grands mystères de la vie. De ta vie.
Et la jolie blonde t'aide à t’asseoir sur ton lit. Tu ne l'écoutes que d'une oreille, beaucoup trop sonnée pour te rendre compte de la gravité des choses. Celui ou celle qui a essayé de te faire mordre la poussière ne s'en remettra pas, tu te le promets. Perdue dans son regard électrisant, tu te surprends à penser à ses lèvres. Tu glisses tes doigts sur sa joue, souriant légèrement. Tu te mords la lèvre avant de déposer un léger baiser à la commissure de ses lèvres. Elle était tellement belle, un délicieux cauchemar.


house on a hill
somewhere in the end we're all insane ✻ somewhere in the end of all this hate, there's a light ahead that shines into this grave that's in the end of all this pain. in the night ahead there's a light upon this house on a hill. the living, living still. their intention is to kill and they will but the children are doing fine, i think about them all the time until they drink the wine and they will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (charleigh) but your lips are venomous poison   

Revenir en haut Aller en bas
 

(charleigh) but your lips are venomous poison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Alysse Lucy O'Berry - Your lips are poison in my Veins
» Lames suintantes + poison ?
» bran ♣ the curves of your lips rewrite history
» ₳ciden ✗ Poison Lips
» Poison + Rune protect + Repos = Poison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: Poudlard intérieur :: Septième étage :: Salle commune de Gryffondor-