Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 I Knew You Were Trouble ft. Electra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


préfète-en-chef ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 45 devoirs depuis ma répartition, le : 26/01/2016


MessageSujet: I Knew You Were Trouble ft. Electra    Jeu 28 Jan - 22:38

I Knew You Were Trouble

C'est la nuit, tout est froid, tout est noir, sombre, mort. Elle ne voit rien, pieds nus elle est seule, titubant dans l'obscurité, ses mains parcourant à tâtons les murs étroits de chaque côté. Elle a froid, elle a peur, chaque parcelle de son corps est douloureuse, affreusement douloureuse. Elle ne sait pas pourquoi elle avance depuis des heures droits devant elle, pourtant elle avance encore et toujours, comme si sa vie en dépendait. Au loin elle croit distinguer comme une lueur, seul halo de lumière dans cet endroit effrayant. Elle n'a plus qu'une idée en tête, la rejoindre, elle ne sait pas pourquoi mais elle doit y aller, c'est vital. Pourtant elle semble s’atténuer à chaque pas qu'elle fait vers elle, elle disparaît, s'évanoui dans l'air telle de la fumée qu'on essayerait d'attraper avec les mains. Elle est épuisée, ses pieds sont engourdis et pourtant elle court vers la lumière pour l'empêcher de disparaître sans elle. A chaque pas elle sent que ce combat est vain pourtant elle continue, elle chute puis se relève, les genoux tuméfiés et l'âme mise à nue. Elle va y arriver, elle va y arriver..

Ely ? Ely.. Bon sang réveilles toi !
Elle ouvre les yeux, la noirceur et le froid on disparuts au profit du visage inquiet d'une jeune femme debout au dessus d'elle. Ses esprits lui reviennent, c'est Kate, l'étudiante qui occupe le lit d'à côté.
Mmmh.. Qu'est-ce qui s'est passé ?
Tu te débats dans ton sommeil, regardes toi, tu es trempée de sueur.. T'es sûre que ça va ?
Elynor se redresse lourdement contre sa tête de lit, les genoux contre la poitrine, passant ses mains sur son visage humide de transpiration, en profitant pour ramener son abondante masse de cheveux dorés en place.
Ca va.. J'ai juste fais un cauchemar, tu peux retourner te coucher. Je t'assure.

Kate arqua un sourcil très peu convaincu avant de lui tourner le dos et de se diriger vers son lit, tirant les rideaux. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, elle ronflait déjà. Dans un soupire, la jeune Black tira les couvertures et se leva, encore une fois elle savait que sa nuit était fichue, elle ne se rendormirait pas. Elle enfila rapidement un jeans, un sweat à capuche dans lequel elle glissa sa baguette ainsi qu'une paire de converses avant de traverser le dortoir s'assurant que personne ne la voyait sortir. Elle monta doucement les marches de pierres jusqu’à arriver à la salle commune déserte à cette heure tardive de la nuit, les cachots lui semblaient tellement plus supportables sans monde. Juste elle et le silence dans une étreinte nocturne. La jeune femme se dirigea vers la sortie des cachots, bien que ce soit complètement interdit elle avait besoin de sortir, de prendre l'air quelques heures, d'oublier.

Elle s'arrêta un instant devant le seul miroir de la pièce, même dans cette tenue elle restait belle, ses long cheveux tombant comme une cascade dorée légèrement sous la poitrine, sa peau d'albâtre, ses grands yeux bleu cernés de noir. Elle ramena sa capuche sur sa tête comme un capuchon avant de jeter un oeil furtif à la salle commune : personne.

Elle en sortit en fermant la porte avec précautions se dirigeant vers la sortie la plus proche uniquement éclairée par la lumière de la lune au travers des vitres afin de ne pas attirer l'attention des préfets, pourtant un sentiment d'être suivie la força pourtant à se retourner plusieurs fois, sans succès. Dehors, le froid la percuta comme une gifle en plein visage, s'engouffrant dans ses maigres vêtements. Elle engouffra ses mains dans sa poche de devant, serrant sa baguette dans l'une d'elle en avançant vers le lac à quelques mètres de cette sortie du château. Son instinct la força à nouveau à se retourner, à balayer des yeux les alentours, rien. Suspicieuse elle se retourna face à l'étendue d'eau calme et sombre, l'oreille cependant attentive ..
© 2981 12289 0


Fire Meet Gasoline
« Je ne rêve plus, je ne fume plus, je n'ai même plus d'histoire, je suis seule sans toi, je suis laide sans toi, je n'ai plus de vie et même mon lit se transforme en quai de gare. Cet amour me tue et si ça continue je crèverai seule. Je suis comme un oiseau mort quand toi tu dors. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: I Knew You Were Trouble ft. Electra    Mer 3 Fév - 18:31



Electra & Elynor ♦ I know you were trouble


La nuit était tombée depuis déjà un long moment. Les journées étaient courtes en hiver. Ce n’était pas la blonde qui allait s’en plaindre, elle qui avait horreur de la lumière de l’été, de la joie que cette saison pouvait apporter aux sorciers de l’école. Ce n’était un secret pour personne, Electra aimait tout ce qui pouvait apporter le malheur ou la tristesse dans le cœur des autres, et elle se réjouissait de voir les autres élèves être déprimés parce qu’ils ne pouvaient plus sortir car il faisait trop froid ou trop noir pour eux. Dans un sens c’était pathétique mais elle saisissait ce qu’on lui tendait. Quant à elle, le froid et l’obscurité ne lui avait jamais posé de problème. Au contraire elle trouvait ça revigorant, et sa cousine Alhena, ne lui laissait pas vraiment le choix, les entrainements de quidditch continuaient et duraient souvent assez tard, non pas que ça la gênait, à serpentard, tout le monde savaient que la Black souhaitait devenir joueuse professionnelle.

Mais ce soir il n’y a pas d’entrainement, aussi la jolie Black avait décidé de rester dans son dortoir pour s’isoler et réfléchir. Ses prunelles s’étaient longtemps posées sur Kathleen Gaunt, sa voisine de lit dans son dortoir. Elle avait suivi le moindre de ses mouvements, de ses faits et gestes, perdue dans ses pensées. Les autres filles de la chambrée étaient toutes parties se couchées. Ses prunelles bleues s’étaient perdues dans la contemplation du paysage que leur offraient leurs vitres. Beaucoup aimaient à penser que la salle commune des serpentards était froide et sans valeur, mais beaucoup se trompaient. Se trouvant dans les sous-sols de l’école, les élèves avaient le droit à la vision interne du lac, aussi n’était-il pas rare de voir passer le poulpe géant devant leurs fenêtres ou toute autre créature que l’étendue cachait. La lueur de sa lanterne l’éclairait juste assez pour qu’elle puisse apercevoir un groupe de sirène s’approcher puis s’éloigner en l’apercevant. Soupirant longuement, c’est en voyant l’heure tardive et le sommeil qui ne venait toujours pas qu’elle décida de se dégourdir les jambes, peut être qu’une petite balade nocturne saurait la fatiguer un peu.

C’est en montant les escaliers qui menaient à la salle commune qu’elle aperçut une silhouette qui quittait la salle au même moment, et sa curiosité s’attisa assez pour qu’elle décide de la suivre. La blonde était passée maitre dans l’art de rester discrète de ne pas se faire remarquer, elle espionnait assez régulièrement –ses ennemies tout comme ses amis- pour obtenir des informations sur eux. D’ailleurs lorsque la silhouette encapuchonnée se retourna, elle ne mit pas longtemps à reconnaitre sa chère cousine Elynor et un large sourire se dessina sur les lèvres de la Black qui allait se donner encore plus de plaisir à la suivre. Arrivée dehors dans le parc, le froid glacial la fit grimacer, mais elle n’en démordit pas pour autant, bien décidée à savoir ce qui emmenait sa cousine par ici. Oh elle s’était déjà dit que si c’était un rendez-vous, elle ferait tout pour le gâcher. Sa jalousie était aussi grande que son égo : sans fin. Elle avait horreur de laisser les autres approcher la Black qui avait partagé toute sa vie, jusqu’à leur petit différent du moins. Pour autant cela n’avait rien changé à ses yeux, elle ne tolérait pas qu’on la touche, ni même qu’on la regarde. Le petit jeu de la suivre dura un moment, même si son ainée se retournait de temps à autre, il semblait qu’elle sentait qu’on la suivait. Un petit sourire sournois se dessina sur ses lèvres alors qu’elle s’approchait de plus en plus d’elle jusqu’à planter sa baguette dans son dos.

« Tu songes à te noyer ? Si c’est le cas laisse-moi t’aider je t’en prie, ça serait un plaisir. » murmura t-elle, approchant ses lèvres de son oreille.

©clever love.



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfète-en-chef ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 45 devoirs depuis ma répartition, le : 26/01/2016


MessageSujet: Re: I Knew You Were Trouble ft. Electra    Dim 7 Fév - 16:34

I Knew You Were Trouble

Tout était calme, si calme. L'étendue aquatique semblait immobile, plane. L'air semblait plus pur près du lac, plus saint. Le silence régnait en roi autour d'elle, bien qu'il faisait froid le vent glissait telle une caresse entre les feuilles des arbres, susurrant t juste une suave mélodie à peine audible, un murmure. Souvent la jeune Black allait se recueillir dans ce havre de paix à ciel ouvert, elle s'asseyait près de l'étendue d'eau sombre et sinueuse, là, à l'ombre d'un immense saule pleureur dont certaines branches tombantes venaient se noyer dans l'eau.

Souvent elle perdait son regard azur dans le vague du spectacle de la nature dans son plus simple appareil, ici, on ne parle pas de paysage de carte postal, pas d'oiseaux colorés sur les branches d'arbres majestueux, pas de sirènes aux allures de muses aquatiques qui émergent doucement d'une eau cristalline mais bien de recoins sombres, de ronces,  d'arbres décharnés et vieillissants autour d'un lac renfermant des sirènes oui, prêtes à vous arracher les yeux d'une minute à l'autre. C'est pourtant ici qu'Elynor se sentait le mieux, l'aspect pour le moins effrayant de ces lieux en pleine nuit lui assurait une tranquillité sans pareil, une certaine sérénité.

En effet, elle était venue ici presque toutes les nuits depuis qu'elle faisait ce rêve étrange, toujours le même et toujours ce sentiment oppressant au réveil comme si les murs du château allaient se refermer sur elle et l'engloutir. Un frisson lui parcouru l'échine, Elynor n'était pas une jeune femme peureuse mais cette fois-ci c'était différent, un sentiment d'insécurité la gagnait, ce soir plus que d'habitude. Fronçant les sourcils, elle tourna la tête de droite à gauche, examinant les alentours dans un léger soupire. Elle ne se sentait pas comme d'habitude, ici, quelque chose avait changé sans que pour autant elle ne parvienne à mettre le doigt dessus.

Soudain, elle sentit un pincement au creux de son dos, comme quelque chose qui s'enfonçait un peu brusquement dans sa peau, cette sensation lui arracha une grimace. La chaleur d'un corps émanait dans son dos, une odeur légèrement épicée vint aux narines de la Black, une odeur qu'elle ne connaissait que trop bien, une odeur qui s’immisça au plus profond de son système. « Tu songes à te noyer ? Si c’est le cas laisse-moi t’aider je t’en prie, ça serait un plaisir. » Son sang ne fit qu'un tour, son coeur fit un bon dans sa poitrine, ses muscles lui faisaient aussi mal que la baguette pointé dans son dos. A contrario, cette proximité la fit doucement sourire. "Tu m'accompagnes ? l'éternité à pourrir ensemble dans le même cercueil aquatique ça te tente pas Blondie ? Le monde me remerciera de lui avoir retiré un fléau tel que toi." Tu parles d'un fléau, une calamité. Le corps tendu, Elynor s’humecta brièvement les lèvres, elle avait l'impression que son corps ne fonctionnait plus à la normal à l'approche d'Electra Black, son coeur avait envie de sortir de sa poitrine et de partir en hurlant, sensation pour le moins désagréable. "Tiens, j'en oubliais les bonnes manières, les "dames" d'abord.." Un rictus mauvais se dessina sur le visage de la Black en sentant la prise d'Electra se ramollir légèrement. Elle en profita pour la bousculer assez pour se libérer et la faire reculer sur l'extrême rebord du lac, la rattrapant par la main avant qu'elle ne tombe dans l'eau, en équilibre inconfortable au dessus du lac, plantant son regard dans le sien. "Oups.."
© 2981 12289 0


Fire Meet Gasoline
« Je ne rêve plus, je ne fume plus, je n'ai même plus d'histoire, je suis seule sans toi, je suis laide sans toi, je n'ai plus de vie et même mon lit se transforme en quai de gare. Cet amour me tue et si ça continue je crèverai seule. Je suis comme un oiseau mort quand toi tu dors. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: I Knew You Were Trouble ft. Electra    

Revenir en haut Aller en bas
 

I Knew You Were Trouble ft. Electra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IF ONLY YOU KNEW...
» I Knew You Were Trouble [ft Ainhona]
» NATACHA COLLINS ❋ You knew I was Trouble
» Hope is Dead : Kira Takumi & Trouble VS Mina Luvia
» I knew the pathway like the back of my hand . Le 24/12 à 14h

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: Extérieur du château :: Environs du château :: Le lac-