Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 26 devoirs depuis ma répartition, le : 07/02/2016


MessageSujet: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 2:12


Leo E. Gambrell
feat Eddie Redmayne


hominum revelio
révèle nous tous tes secrets.

Je m'appelle Leo E. Gambrell et je suis âgé(e) de vingt-cinq ans. Je suis né à Londres le 05 Avril. Comme mon nom de famille l'indique, je suis né-moldu. Je suis actuellement en 12e année et je suis en Animaux et créatures magiques, option Astronomie.

Baguette magique: Bois de Lierre, crin de licorne, 24 cm. ϟ Epouvantard: un wendigo. ϟ Miroir du Risèd: N'a jamais regardé et pense ne jamais le faire. ϟ Amortentia: feu de bois ϟ Patronus: aigle ϟ Don particulier: écrit plus vite à l'envers qu'à l'endroit ϟ Animal de compagnie: un chat, Bohème.



Tell me everything about you.
I solemnly swear that I am up to no good.

Bien qu’assez sociable, Leo a tout d’un introverti. Il aime le calme et la solitude. Il passe pas mal de son temps assis à l’extérieur. Il étudie adossé à un arbre et procrastine en faisant la sieste dans l’herbe. Il ne semble pas très bavard et a cet air d’un peu toujours absent. Il n’a juste pas cette habitude d’être le premier à aller vers les gens. Il préfère se laisser aborder que d’oser le face à face. Il est très observateur car le silence lui fait gagner du temps. Il n’a pas de parole à gâcher en plaintes et complaintes et préfèrent utiliser ses yeux pour tenter de deviner ce que les autres pensent, petit jeu auquel il est devenu plutôt doué après tant d’années d’exercice.
En réalité, viennent, dans cette image apaisante et sereine, s’ajouter quelques caractères d’une personnalité qu’on appelle de nos jours, extravertie. Il aime passer du bon temps avec des amis. Même si la conversation tourne rarement autour de lui, il aime les écouter débattre et plaisanter. Il est souvent celui qui réanime le débat et commence les conversations que celui qui les meublent. Toujours très souriant et de bonne humeur, il est volontaire pour tout ce qu’on peut lui proposer. Il aime aider ses amis, un peu moins ses ennemis et les personnes qui le prenne pour un retardé et qui le sous-estime. Un peu cash, plutôt honnête, il ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Il a surtout pris conscience du pouvoir et du besoin qu’il avait d’être fort face aux éventuels teasings quand il a décidé d’arrêter de cacher le fait qu’il était bisexuel. Leo a toujours pensé qu’il aimait les filles comme la majorité des autres amis garçons qu’il avait. Il les trouve belles et sulfureuses ; intelligente et téméraires. Mais il ne peut se cacher derrière cela lorsqu’en devenant plus mature, il a commencé à s’intéresser aux garçons également. Ayant un esprit ouvert, il n’aime pas les conventions et les règles, préférant laisser libre cours à leurs interprétations et aux possibilités qui demeurent cachées.
Parfois considéré comme un peu « bizarre » par ses pairs, il préfère ne pas y prêter attention. Déjà que le statut de sorcier lui paraissait étrange, le mot bizarre a perdu, par la suite, beaucoup de son sens.  
Leo a tendance à être assez maladroit. Il lui arrive très souvent de se casser quelque chose : la jambe, la cheville, le doigt, le nez… Bref, c’est à croire que son squelette est de verre. Si quand il était plus jeune, cela ne lui faisait absolument pas rire, maintenant il prend cela à la rigolade. Etant un habitué de l’infirmerie, l’ambiance parfois perçue comme malsaine ne le dérange pas plus que ça. Quelques étudiants s’amusent même à l’embêter en lui disant qu’il devrait y vivre de façon permanente. En plus de ces aventures régulières à l’infirmerie, Leo a pris l’habitude d’écrire à l’envers la majorité des choses qu’il rédige. Il ne sait pas comment cela lui est venu mais il trouvait que cette maitrise devrait être un peu plus répandue car elle s’avère bien pratique lors qu’il s’agit de faire passer des messages secrets.


Qui se cache derrière l'écran ?
Ton pseudo
Pseudo ϟ max.
Âge ϟ 19.
Scénario ou personnage inventé ? ϟ 2e réponse.
Tu penses quoi du forum ? ϟ enfin un contexte qui n'est pas écrit en minuscule et un design qui ne fait pas plisser les yeux.
Tu viens combien de jours par semaine ? ϟ 4/7.
Où as-tu connu le forum ? ϟ PRD.
Autres ? ϟ Do you speak english a bit ?.




How do you pick up the threads of an old life? How do you go on, when in your heart, you begin to understand, there is no going back? There are some things that time cannot mend. Some hurts that go too deep ... that have taken hold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 26 devoirs depuis ma répartition, le : 07/02/2016


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 2:12


Votre histoire



L’histoire commence avec un lion. Un lion pour, officiellement Léopold, officieusement Léo. Il lui faut de la force en effet parce que dès sa naissance, le petit manque de ne pas survivre. Sa sœur âgée de 3 ans de plus que lui est penchée sur son berceau, priant pour qu’une autre vie soit prise mais pas celle de son frère.  Son souhait est exaucé : la fièvre passe et le petit corps de l’enfant devenu bleu reprend petit à petit des couleurs.  
Leo a toujours été un enfant assez dorloté bien qu’il n’a jamais rien demandé. Sa mère était très protectrice : cicatrice sûrement résultant du problème de santé qu’il avait eu à la naissance. De plus, elle lui avouera des années plus tard mais il était l’enfant tant attendu. Il était surtout le seul à avoir survécu. En effet, après la naissance de Ruth, sa sœur, les fausses couches s’étaient enchainées jusqu’à Leo. Ce contexte familial peut expliquer le comportement donc de ses parents.
Leo passe une enfance tout à fait ordinaire dans le pays des moldus.  Son père est directeur d’une école, sa mère est coiffeuse. C’est une famille au statut social modeste et qui préfère économiser pour les futures études de leurs petits que de partir en vacances.
Ruth et Leo sont inséparables. Depuis le départ, le frère et la sœur ne parviennent pas à vivre séparément. Leo accepte de jouer aux jeux de Ruth sans se plaindre. Il y prend même du plaisir. Les deux enfants se complètent malgré leurs différences. Leo est un enfant qui est tout de même assez calme et patient. A l’opposé, Ruth est pleine d’énergie positive et ne tient pas en place. Les disputes sont rares ; les bêtises et les mauvais coups, toujours réalisés à deux

On pourrait penser que lorsque Leo reçoit sa lettre pour Poudlard, un sentiment de jalousie naitrait chez sa sœur. Une sorte d’effroi et de rejet. Que nenni. Ruth est la première à lui sauter dans les bras et à le féliciter. « Je savais que tu étais spécial »  ajouta-t-elle avec un sourire jusqu’aux oreilles. Ses parents sont beaucoup plus perplexes voir inquiets. Leur fils, partir dans un univers dont ils n’ont jamais entendu parler ? C’est ce qu’il croit.
Finalement, après une longue discussion, ils n’ont pas le choix et ne peuvent refuser. Il s’agit de toute manière, d’une évidence qu’ils ne peuvent nier : leur fils a toujours été un peu différent. Ils ne savent pas vraiment si cela en fait un argument valable mais décide de prendre cela comme tel. Ils refuseront cependant de l’accompagner pour faire pour la première fois, l’achat de ses fournitures au Chemin de Traverse.

Globalement, tout au long de sa scolarité à Poudlard, Leo a toujours été en tête de classe, on ne peut se le cacher. Il passe un nombre d’heures effarant dans les livres et les bouquins. Cela lui vaut ses quelques premières bagarres dans les couloirs de l’établissement : une tête de classe, après tout, c’est souvent la cible idéale des moins bien classés. Mais il n’en tire pas des mauvais souvenirs ou de la rancune, étrangement. Il a vécu ces moments comme de la pluie qui mouillerait un imperméable. L’imperméable prend la pluie mais ne prend pas l’eau. En grandissant, il est devenu plus intéressant et a fait un petit effort pour s’intégrer et se faire des amis.
Au fur et à mesure des années, Leo s’est pris d’affection pour les Animaux et Créatures Magiques. Certaines sont beaucoup plus gentilles et compréhensives que les sorciers eux-mêmes. Ce qui l’aime c’est les approcher et tenter de les mettre de son côté. Evidemment, Leo a essuyé de bien nombreux échec mais il se rappelle de quelques rencontres avec des Sombrals qui ne l’ont pas laissé indifférent.




How do you pick up the threads of an old life? How do you go on, when in your heart, you begin to understand, there is no going back? There are some things that time cannot mend. Some hurts that go too deep ... that have taken hold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 26 devoirs depuis ma répartition, le : 07/02/2016


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 2:12



Place aux questions
chapeau qui classe
De quoi détesterais-tu le plus qu'on te traite ?:  de retardé, de pédé ou quelque chose en rapport avec moi en tant qu'être humain/être sorcier.

L'aube ou le crépuscule ?: Aube. Aussi souvent que j'ai pu la fréquenter, elle m'a toujours apporté paix, espoir et chaleur.

Un Moldu t'aborde en pleine rue en te lançant qu'il est persuadé que tu es un sorcier ou une sorcière. Que fais-tu ?: Je lui dis que c'est une très bonne observation mais que si il regardait autour de lui, on l'était tous un peu. Après tous les hommes ont bien marché sur la lune. Si c'est pas sorcier ça...

Qu'est-ce que tu as le plus hâte d'apprendre à Poudlard ?: les valeurs importantes et distinctes de ce qui fait une communauté de sorciers unie ou désunie.

Que préférais-tu?: Que les autres t'aiment et t'apprécient.

Quel chemin te tente le plus?: Le petit sentier tortueux jonché de feuilles mortes qui s'enfonce à travers les bois.

Sous quel nom préférerais-tu entrer dans l'histoire ?: L'Intrépide

Un détraqueur a réussi à pénétrer dans l'école, comment réagis-tu ?: Sa place n'a rien a faire ici. Je fais de mon mieux pour le renvoyer là d'où il est sorti. De toute façon, il n'est pas né celui qui me volera mon bonheur.

S'il te fallait faire un choix, préférerais-tu inventer une potion te garantissant: L'amour.

Le noir ou le blanc?: Noir.




How do you pick up the threads of an old life? How do you go on, when in your heart, you begin to understand, there is no going back? There are some things that time cannot mend. Some hurts that go too deep ... that have taken hold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfète-en-chef ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 45 devoirs depuis ma répartition, le : 26/01/2016


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 3:00

Bienvenue ! *.*


Fire Meet Gasoline
« Je ne rêve plus, je ne fume plus, je n'ai même plus d'histoire, je suis seule sans toi, je suis laide sans toi, je n'ai plus de vie et même mon lit se transforme en quai de gare. Cet amour me tue et si ça continue je crèverai seule. Je suis comme un oiseau mort quand toi tu dors. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de serpentard ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 183 devoirs depuis ma répartition, le : 16/06/2015


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 12:55

Bienvenuuuuuuuuue !



I am not a Monster.




Monstre, n.m. : Personne effrayante, inhumaine, qui suscite l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 197 devoirs depuis ma répartition, le : 21/06/2015


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 13:10

Bienvenuuuuee Bounce


"Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes."
A. Dumbledore

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


choixpeau magique ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 80 devoirs depuis ma répartition, le : 13/01/2015


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   Dim 7 Fév - 14:33



Bienvenue chez les justes !
félicitations, tu es un(e) poufsouffle.

«Si à Poufsouffle vous allez, comme eux vous s'rez juste et loyal. Ceux de Poufsouffle aiment travailler et leur patience est proverbiale. » Sois digne de ta maison et elle saura te le rendre !
Tu es désormais validé(e) et tu peux donc commencer à RP. Mais avant cela, je te propose d'aller poster ta fiche de liens pour pouvoir t'intégrer plus facilement et te faire des amis ! Tu peux également te créer un sujet pour recenser tes RPs. Si jamais ton personnage est du genre bavard, tu peux aussi te créer un hibou pour qu'il puisse envoyer de jolis parchemins à ses amis comme à ses ennemis, et peut-être recevra-t-il des missives d'anonymes. Si tu souhaites entrer dans l'équipe de Quidditch de Poufsouffle, il te suffit de te rendre sur ce sujet ! Une dernière chose : il paraît que l'on recherche des préfets alors je te conseille d'aller faire un tour ici... je dis ça, je dis rien.

N'oublie pas d'aller voter pour le forum toutes les deux heures en passant par ici et en plus, ça rapporte des points à ta maison. Si tu veux te détendre un peu, va faire un petit tour (à Kuala Lumpur) dans le flood. Mais surtout, n'oublie pas le principal : amuse-toi !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear   

Revenir en haut Aller en bas
 

Leo E. Gambrell Δ we are all museums of fear

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» (machyavel) fear is the fire, soul is the smoke.
» arthur & myrcella ❝ you better fear my rage ❞
» Récompenses de Fear Face, ô terrible épouvantail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: Hominum Revelio :: Le Choixpeau Magique :: Bienvenue à Poudlard-