Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:04


LUDVIG SÖREN GYLLENHAAL
feat Aaron Taylor-Johnson


hominum revelio
révèle nous tous tes secrets.

Je m'appelle Ludvig Sören Gyllenhaal, mais je me fais appeler Lou et je suis âgé(e) de dix-huit ans Je suis né à à Göteborg le onze décembre. Comme mon nom de famille l'indique, je suis sang-mêlé. Je suis actuellement en huitième année et je suis en cursus universitaire Animaux et Créatures magiques, toutes options comprises.

Baguette magique: Bois de pommier et cœur de dragon, 28 cm, relativement souple ϟ Epouvantard: Sa soeur sur un bucher ϟ Miroir du Risèd: Sa famille et lui, heureux, dans une bibliothèque ϟ Amortentia: Un livre neuf ϟ Patronus: Un loup gris. ϟ Don particulier: Être intelligent as fuck. Euh... aucun. ϟ Animal de compagnie: Une rate nommée Willow



Tell me everything about you.
I solemnly swear that I am up to no good.


“L'être humain a deux visages : celui qu'il nous montre et celui qu'il a vraiment.”
Si Lou devait choisir une citation qui le correspondait, il ne choisirait évidemment pas celle-là puisqu’elle est bien trop réaliste. Il serait plutôt du genre à choisir celle-ci : “Si un livre et une tête se heurtent et que cela sonne creux, le son provient-il toujours du livre ?” car, du haut de ses dix-ans huit, Lou est un grand lecteur. A vrai dire, il a sûrement lu plus de livres que n’importe quel moldu lambda. Mais ce serait bien trop facile s’il n’était qu’un dévoreur de lettres. Non, en plus de ça il est énormément imbu de lui-même. Vous ne savez pas ce qu’il y a d’écrit à telle ligne de tel ouvrage de la période classique scandinave ? Vous êtes un moins que rien qui ne mérite même pas qu’on pose les yeux sur vous. Car oui, voici l’image que Lou renvoie de lui-même : une tête-à-claque, toujours entrain de juger les autres, incapable de prendre sur lui pour éviter les remarques cinglantes, qui ne se peut s’empêcher de vous regarder de la tête aux pieds si vous osez venir lui parler, vous avec votre manque de culture et de bonnes manières.

D’un autre côté, le jeune homme a de quoi se vanter – bien qu’il devrait se retenir par politesse – quand on sait le nombre d’ouvrages qui se trouvent dans la maison familiale, quand on sait qu’il parle couramment l’anglais, le suédois, le français, l’italien et le russe, qu’il a de solides bases en grecque ancien et en latin, qu’il a toujours été en tête de classe dans sa scolarité, qu’il est capable de retenir en un seul coup tout ce qu’il lit ou entend, qu’il sait peindre, jouer du piano et du violon, qu’il a une oreille musicale parfaite, qu’il est ambidextre et qu’il peut résoudre n’importe quel casse-tête en un temps record. Oui, Lou est une véritable tête, mais surtout à claque. Son cerveau est rempli, mais il ne peut pas s’empêcher de jouer l’idiot en se vantant clairement et en jugeant les autres. Car il est tellement plus simple de se faire détester que d’assumer sa véritable nature.  

Mais il y a des choses qui ne trompent pas : Lou est quelqu’un de foncièrement et de naturellement gentil. Oui, je sais, ça surprend, surtout avec la précédente description. Mais il est comme ça, lui. Il ne peut s’empêcher de tenir aux gens, de s’attacher à eux, de les aider. Il adore apprendre des choses aux autres, il adore enseigner son savoir aux ignares et il pourrait se sacrifier pour sauver la vie de quelqu’un qui ne vaudrait même pas le coup. Mais à quoi bon montrer cette facette aux gens ? A quoi bon paraître gentil et dévoué envers des personnes qui en profiteraient à la moindre seconde pour lui enfoncer un poignard dans le dos ? En vrai, Lou pourrait vous trouver des milliers d’excuses : on lui a marché sur les pieds, on lui a brisé le cœur, il a perdu foi en l’humanité quand il a vu des gamins torturer un chaton … Mais la vérité est là : le suédois est complètement tétanisé, terrifié, horrifié, pétrifié et je pourrais continuer pendant des heures. Il a peur de s’attacher aux gens et de souffrir, il a peur de ne pas être à la hauteur de quelqu’un de bien. Alors il choisit de se renfermer. De mettre une carapace. Un masque. Dans lequel il se complaît à se perdre.  Parce que la vie est beaucoup plus facile quand les gens ne veulent pas être votre ami.

“La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire.”
• Lou est quelqu’un qui se passionne pour tout et n’importe quoi. De ce fait, il suit, en auditeur libre, les cours suivants : Métamorphose, Sortilèges et Occlumencie, en plus de ses autres cours.
• Il est actuellement entrain d’essayer d’apprendre le japonais, mais il éprouve quelques difficultés.
• Il possède une chouette effraie du nom de Holly, blanche la neige, avec une aile noire.
• Il est malade en train. Oui, sa fierté le vit mal quand il doit venir à Poudlard en train.
• Il méprise les personnes âgées de moins de dix-huit ans. Oui, c’est son âge.
• Il vit un amour secret envers les pingouins. Allez savoir pourquoi.


Qui se cache derrière l'écran ?
Livvy
Pseudo et/ou prénom ϟ Livvy
Âge ϟ Vingt ans.
Scénario ou personnage inventé ? ϟ Inventé.
Tu penses quoi du forum ? ϟ Il est beau !
Tu viens combien de jours par semaine ? ϟ Généralement, j'essaie de venir un peu tous les jours. J'essaie en tout cas. xD
Où as-tu connu le forum ? ϟ Par Maxwell-chan
Autres ? ϟ Sex
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:04


Votre histoire

Ludvig.
Ludvig.
Ludvig.
Dans un premier temps, seuls ses parents l’appellent comme ça.
Concernant tout le reste de la planète, ce sera Lou. Parce que j’en ai décidé ainsi.
Mais son prénom n’est pas ce qu’il y a de plus intéressant chez mon frère. Commençons par le début.


A une époque fort lointaine, une famille de sang-purs fut une des plus puissantes, des plus impressionnantes. Elle contentait les plus grands sorciers de l’histoire, ayant des liens directs avec Salazar Serpentard lui-même. Autant vous dire que niveau charisme, elle envoyait du pâté était impressionnante. La dernière génération de parents mit au monde deux jumeaux, dont les noms seront tut pour des raisons d’anonymat. Une fille et un garçon. Au moins, ils étaient assurés pour leur avenir. Sauf que voilà, le Destin est cruel envers ceux qui ne le méritent pas. Le jeune homme grandit complètement homosexuel et cracmol (essayez de deviner lequel des deux adjectifs fut le pire) alors que la fille se rebella complètement, finit à Gryffondor et se mit en ménage avec un moldu des plus banals, suédois de surcroît. Et c’est ainsi qu’une des plus grandes familles de sang-pur de l’histoire de l’humanité des sorciers fut terminée en grande famille de sang-mêlé. Un enfant naquit de cette union, et quand il apprit la vérité, il fut fou de rage. Endoctriné par sa famille sorcière, il fut complètement monté contre sa mère, finit à Serpentard comme il se devait et décida de se marier avec une femme digne de ce nom. Et ce fut suite à ce mariage que naquit Lou. Voilà pour les bonnes bases. Passons maintenant à la partie intéressante de l’histoire !

***


Par une froide journée d’hiver, alors âgée de cinq ans, j’appris que j’allai avoir un petit frère. Moi, Eleonor Gyllenhaal, j’allais devoir supporter de ne plus être la seule enfant de la famille, la fille pourrie gâtée à ses parents … Oui, à l’époque je l’ai très mal vécu. Je l’ai rejeté jusqu’au dernier moment. Et puis après j’ai vu sa petite bouille, et j’en suis littéralement tombée amoureuse. Je pourrais vous montrer à peu près un million de photos jaunies et moches de ses petites fesses tellement j’en étais fan. Mais par respect pour l’honneur de mon petit frère, je ne le ferai pas. Revenons-en à nos moutons. Lou a fini par naître le onze décembre, après trois jours de dur et terrible labeur de la part de notre chère et tendre génitrice. Autant vous dire qu’après celui-ci, elle ne s’est plus tentée aux rapports non-protégés. Ou alors c’est le fait de s’être tourné du côté des mangemorts qui l’eut rendu infertile. Qui sait. Mais ne nous égarons pas.

Lou aurait dû s’appeler Ludwig et non Ludvig. La subtilité se trouve dans le « w » qui anglicise le prénom alors que le « v » le rapproche de nos origines paternelles : la Suède. Il se trouve que, non loin d’être alitée après toutes ces années, ma grand-mère eut décidé de faire une dernière blague avant de s’exiler à tout jamais dans ses montagnes scandinaves. Loin d’être abattus, mes parents ont donc décidé qu’il en saurait ainsi, qu’il passerait leur vie à appeler leur fils comme ça, pour montrer qu’ils n’étaient pas du tout embêté par ce détail. Bien sûr, il n’était pas prévu que leur fille, après s’être renommée Ella dans leur dos – oui je parle de moi à la troisième personne –, puisse décider de renommer son petit frère Lou. Et ce surnom est vite devenu son prénom officiel dans tout le monde des sorciers, malgré tous les efforts de ses parents pour maintenir un minimum d’honneur et de dignité. Oui, à peine âgée de six ans que j’avais déjà décidé de leur tenir tête. Ce sont les gênes Serpentard qui remontent, rien d’alarmant.

Mon petit frère n’est pas né avec une personnalité particulièrement forte – croyez-le ou non. Il eut d’abord l’habitude de se faire taper, de se faire lyncher, sans aucune raison apparente, par les autres enfants. Beaucoup vous diront que c’était de la méchanceté gratuite parce que les enfants sont méchants, mais moi je vais vous dire la vérité : ce sont les adultes les fautifs, ce sont eux qui influencent leurs enfants avec des préjugés et de fausses idées. Et Lou était le petit dernier d’une ancienne famille de sang-pur, fraîchement passée de l’autre côté de la barrière. Autant vous dire qu’il était une proie facile. Et ce n’était pas du haut de mes onze ans que j’étais très impressionnante. Un moindre coup de vent pouvait me faire tomber, alors une armée de bambins surexcités et hargneux, autant vous dire que c’était mal barré. Mes parents ne remarquaient rien – comme à leur habitude quand ça ne leur convient pas – alors je pris donc en main la situation à ma façon. Je me mis à lui enseigner tout ce que je savais. J’eus vite fait de remarquer sa passion dévorante pour le savoir. Il adorait m’écouter parler de mes cours, il apprenait très bien et était passionné par tout ce qui était possible de retenir. Très vite, il sut comment lire, compter et parler sans aucun problème. Je n’allais donc pas m’arrêter en si bon chemin, surtout que je recevais souvent des hiboux cachés par ma grand-mère et je me mis donc en tête de lui apprendre le suédois. Vous auriez dû voir la tête de nos géniteurs quand ils l’ont appris, ce fut à mourir de rire. Mais passons. Très vite, Lou comprit qu’il était doué pour quelque chose, et beaucoup plus que les autres. Il prit énormément d’assurance et en demandait toujours plus. C’est ainsi que nous apprîmes également le français et les bases du piano.

Tout aurait pu aller bien dans le meilleur des mondes, sauf que mes parents ont commencé à tourner mal à partir de ce moment. Je me rebellais de plus en plus contre leurs façons de penser complètement insensée. Ils avaient énormément d’influence sur Lou, qui buvait leurs paroles sans jamais les remettre en question. J’ai vu lentement mon petit frère tourner du côté obscur de la force. J’avais déjà bien remarqué cette attitude émanant d’eux et j’avais déjà grogné plusieurs fois. Mais que pouvait faire une enfant de dix ans face à des adultes aussi vicieux ? La seule chose qui me vint à l’esprit fut de les décevoir. Mon devoir était de protégé mon petit frère et j’allais tout faire pour ça. Je finis chez les Poufsouffle à force de supplier le Choixpeau. Puis, à travers l’éducation que je donnais à mon petit frère, je lui appris la tolérance, l’amour du savoir et l’ouverture d’esprit. Evidemment, ils avaient plus d’influence que moi – sinon à quoi bon – et se délectaient de le voir être davantage d’accord avec eux qu’avec moi. Mais qu’importe, j’aurai le dernier mot ! Un jour, je les ai surpris dans une situation quelque peu gênante (non, une autre situation gênante, s’il vous plait). Je ne préfère pas expliquer en détail ici, mais en gros, leur ambition les avait perdus. Ils voulaient tellement retrouver la gloire d’antan de leur famille qu’ils s’étaient eux-mêmes égarés. J’avais quinze ans, Lou dix et il ne voyait qu’amour envers ses géniteurs. Je ne pouvais me résoudre à lui dire. Je me contentai donc de redoubler d’effort afin qu’il fasse les bons choix. Mais plus le temps passait, plus je sentais une certaine rage nouvelle bouillonner en lui. Il devenait de plus en plus imbu de lui-même et fier. Autant vous dire que je lui eus remonté les bretelles plus d’une fois. Il finit chez les Serdaigle malgré son ambition très forte et comme cadeau, je lui offris une rate du nom de Willow. De cette façon, je savais qu’il y aurait toujours une part de moi chez lui.

***


Mes parents ont fini par comprendre ce que je savais. Une énorme dispute a donc éclaté entre nous, à laquelle Lou ne fut pas témoin – heureusement. Je pris la décision de partir, de fuir ce pays pour aller rejoindre la seule personne censée de la famille : ma grand-mère, en Suède. J’avais fini mes études à Poudlard, je n’avais besoin de rien d’autre. Mais cela ne m’empêcha pas de continuer de prendre des nouvelles de mon frère régulièrement. Il n’a jamais compris ma décision et je ne peux pas me réduire à lui expliquer aussi brutalement : je le sais très bien, j’en serai la victime et pas eux. Je me contentai donc de lui envoyer des missives le plus souvent possible. Cela nous rapprocha bien plus qu’avant. Il se confiait même à moi. Je ne saurai les détails de ces histoires, mais je sais que deux particulièrement l’ont marqué. Je vais voir faire part de ses mots :

« J’ai rencontré cette fille. Je l’aime beaucoup, elle est très gentille. On a beaucoup de points de différence, mais elle m’a appris une nouvelle langue : l’italien. Elle me dit souvent que c’est la langue de l’amour. Pour moi, ça ressemble davantage à du français qui roule les r. Tu me manques beaucoup, j’aimerais que tu rentres pour les vacances. Ou peut-être pourrais-je venir te voir ? […] » « […] Je sais ce que tu vas me dire ‘Lou, tu n’as que treize ans, ne t’inquiète pas’, et je ne sais pas pourquoi je me sens comme ça. A vrai dire, je n’ai pas compris ce que j’avais fait. Juste comme ça, elle a décidé que je n’étais pas assez bien pour elle. Je ne comprends pas. Je crois que j’ai mal, mais je sais que tout pourrait être pire. Tu me manques, Ella. […] »

« Ella ! Il faut absolument que tu rentres ! J’ai rencontré quelqu’un que tu vas adorer ! Elle est d’une intelligence rare, d’une précision sans faille. J’ai l’impression d’être stupide à côté d’elle – c’est pour dire à quel point c’est un être extraordinaire. C’est un comme ma première vraie amie. On s’apprend mutuellement des tonnes de choses, j’ai l’impression de vivre une extase intellectuelle à chaque fois qu’elle me parle. […] » « […]Je dois admettre qu’il est fort probable que ce ne soit plus qu’une simple amie. A vrai dire, je me sens tellement bien en sa présence. C’est comme si le monde arrêtait de tourner quand on est ensemble. Je me sens tellement en osmose avec elle, c’en est aberrant. C’est normal de ressentir ce genre de chose ? Je sais que je ne dois pas m’emballer, car ce serait complètement irrationnel, mais j’ai l’impression que mon esprit  et mon corps ne sont pas d’accord. Je crois vraiment que tu l’aimerais au moins aussi fort que moi. […] » « Ne t’avais-je pas prévu qu’elle était géniale ? Je savais que vous vous entendriez bien ! Et tu as vu son sourire quand tu lui as montré tes aptitudes en magie ? N’était-elle pas tout bonnement géniale ? Et fascinante ? Et tellement intelligente. J’ai l’impression de découvrir un tout nouveau monde avec elle. Tu me manques, Ella, vivement qu’on se revoie ! »

J’aimerai vous dire que cet être fabuleux a changé mon frère et l’a rendu meilleur … Mais vu qu’elle lui a tout bonnement brisé le cœur violemment, sans aucune pitié, sans aucune explication, du jour au lendemain … Je dirai qu’elle l’a juste rendu encore plus austère qu’avant. Mais, comme dirait Lou, il faut toujours retenir le côté pratique de la chose : il a appris la plupart des langues qu’il connait actuellement avec elle, elle lui a appris à jouer du violon et elle lui a offert une chouette. Donc on peut s’échanger encore plus de missives qu’avant ! Mais elle lui a quand même royalement brisé le cœur. Donc je la déteste. Mais pas autant que nos parents. D’ailleurs, pour finir avec cette histoire, je vais vous citer une lettre qu’il m’a envoyée concernant son orientation. Je pense que ce sera une très bonne conclusion :

« Chère Ella, j’ai décidé de m’orienter vers le soin des créatures magiques. Les parents pensent que j’aurai dû choisir médecine magique, parce que c’est le seul choix censé que quelqu’un avec mon intelligence pourrait faire. J’ai vite abandonné l’idée de m’orienter vers la musique. Je sais bien que j’en ai largement le niveau, mais je pense que le garder en passion serait une meilleure idée. Ce serait dommage qu’une des rares choses qui me détende finisse par me lasser. En tout cas, c’est comme ça que maman me l’a amené. Bref, la médecine n’étant pas ma tasse de thé, j’ai décidé de prendre le cursus du soin des créatures magiques ; c’est ce qui m’offrait le plus de variétés dans les options et les cours. […]
Tu me manques Ella.
Ton frère, Lou.  
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:05



Place aux questions
chapeau qui classe
De quoi détesterais-tu le plus qu'on te traite ?:  D'ignare.

L'aube ou le crépuscule ?: L'aube

Un Moldu t'aborde en pleine rue en te lançant qu'il est persuadé que tu es un sorcier ou une sorcière. Que fais-tu ?: Je lui souris et m'en vais. Je n'ai pas de temps à perdre avec des ignares.

Qu'est-ce que tu as le plus hâte d'apprendre à Poudlard ?: Je connais déjà tout.

Que préférais-tu?: Que les autres te jalousent ? ϟ Que les autres t'imitent ? ϟ Que les autres te fassent confiance ? ϟ Que les autres t'admirent et te félicitent ? ϟ Que les autres t'aiment et t'apprécient ? ϟ Que les autres te craignent ?

Quel chemin te tente le plus?: La grande allée d'herbe baignée de soleil ϟ L'étroite ruelle sombre, éclairée à la lanterne ϟ Le petit sentier tortueux jonché de feuilles mortes qui s'enfonce à travers les bois ϟ La rue pavée bordée d'anciens bâtiments.

Sous quel nom préférerais-tu entrer dans l'histoire ?: Le ou la Sage ϟ Le Bon ou La Bonne ϟ Le Grand ou la Grande ϟ L'Intrépide

Un détraqueur a réussi à pénétrer dans l'école, comment réagis-tu ?: Je réfléchis à un plan censé afin de mettre à l'abris les faibles et laisser les puissants faire leur boulot.

S'il te fallait faire un choix, préférerais-tu inventer une potion te garantissant: L'amour ? ϟ La gloire ? ϟ La sagesse ? ϟ Le pouvoir ?

Le noir ou le blanc?: Noir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 398 devoirs depuis ma répartition, le : 03/01/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:24

bienvenue ici. Ange


house on a hill
somewhere in the end we're all insane ✻ somewhere in the end of all this hate, there's a light ahead that shines into this grave that's in the end of all this pain. in the night ahead there's a light upon this house on a hill. the living, living still. their intention is to kill and they will but the children are doing fine, i think about them all the time until they drink the wine and they will.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
préfète ⁂
avatar


préfète ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 160 devoirs depuis ma répartition, le : 01/06/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:25

Bienvenuuuuuuuuuuuuue !


soulmates never dies
Please tell me I'm your one and only or lie and say at least tonight. When you turn off the lights I get stars in my eyes. Is this love? I'll give you what you like. I'll give you one last chance to hold me.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bibliothécaire ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 09/08/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:40

Bienvenue à toi petit coco ! :D




    encours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


attrapeuse de l'équipe de quidditch de Gryffondor ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 37 devoirs depuis ma répartition, le : 30/01/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 22:59

Toi Bril Bril Choqué Bounce Yatah Perv 3 Superman Sex Roll String Love 3 Smile


BIENVENUE PARMI NOUS, JTE JURE ON VA BIEN S'AMUSER TOUT LES DEUX Perv 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 23:25

MERCI TOUT LE MONDE, J'AIME QUAND ON M'ACCUEILLE COMME ÇA, ÇA FAIT PLAISIR Bounce Content Han Lèche Perv 3

(pardon pour les caps, parfois je suis normale)

OH MAXOU Love 3 In love Lèche

(pardon je me calme)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 199 devoirs depuis ma répartition, le : 24/02/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 23:53

Bienvenuue ! Il est tout beau Bril


Tell me would you kill to save your life ?
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Mer 17 Fév - 23:55

Oh merci *rougi*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Ven 19 Fév - 1:44

Double post ... J'AI FINI. Bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
élève ⁂
avatar


élève ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 199 devoirs depuis ma répartition, le : 24/02/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Ven 19 Fév - 13:02

Je te valides tout de suite après. Tu veux recenser ton nom et ton prénom ?


Tell me would you kill to save your life ?
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


préfet ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 44 devoirs depuis ma répartition, le : 17/02/2016


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Ven 19 Fév - 13:04

J'y cours, j'y vole !

EDIT : JE SAIS PAS COMMENT ON FAIT EN FAIT. Cry2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


choixpeau magique ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 80 devoirs depuis ma répartition, le : 13/01/2015


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   Ven 19 Fév - 13:09

T'inquiètes je vais le faire



Bienvenue chez les érudits !
félicitations, tu es un(e) serdaigle.

«Si vous êtes sage et réfléchi, Serdaigle vous accueillera peut-être. Là-bas, ce sont des érudits qui ont envie de tout connaître. » Sois digne de ta maison et elle saura te le rendre !
Tu es désormais validé(e) et tu peux donc commencer à RP. Mais avant cela, je te propose d'aller poster ta fiche de liens pour pouvoir t'intégrer plus facilement et te faire des amis ! Tu peux également te créer un sujet pour recenser tes RPs. Si jamais ton personnage est du genre bavard, tu peux aussi te créer un hibou pour qu'il puisse envoyer de jolis parchemins à ses amis comme à ses ennemis, et peut-être recevra-t-il des missives d'anonymes. Si tu souhaites entrer dans l'équipe de Quidditch de Serdaigle, il te suffit de te rendre sur ce sujet ! Une dernière chose : il paraît que l'on recherche des préfets alors je te conseille d'aller faire un tour ici... je dis ça, je dis rien.

N'oublie pas d'aller voter pour le forum toutes les deux heures en passant par ici et en plus, ça rapporte des points à ta maison. Si tu veux te détendre un peu, va faire un petit tour (à Kuala Lumpur) dans le flood. Mais surtout, n'oublie pas le principal : amuse-toi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”   

Revenir en haut Aller en bas
 

LOU ♦ “But I'm only human and I bleed when I fall down”

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: Hominum Revelio :: Le Choixpeau Magique :: Bienvenue à Poudlard-