Bienvenue sur Parselmouth !
Le forum a ouvert ses portes le 23/02/2015.
Les sang-pur inventés sont fermés pour le moment. Merci de privilégier les nés-moldus et les sang-mêlés.
Merci de privilégier les Poufsouffle et les Serdaigle.

Partagez | 
 

 PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Bibliothécaire ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 09/08/2015


MessageSujet: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   Jeu 18 Fév - 11:22



mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils


« Je me demande quand viendra le jour, où les yeux dans les yeux et la mains dans la mains j'aurais le cœur heureux sans peur du lendemain. »

J'ouvre un œil, encore ensommeillée. Je regarde autour de moi et un sourire arrive doucement aux coins de mes lèvres. Poudlard. Mon Poudlard. J'aime cette école, j'aime mon travail. Ouvrir des livres de tout âges. Je repousse la couverture avec mes pieds et me met assise dans mon lit. Je ferme les yeux en profitant du léger rayon de soleil qui traversait les rideaux de la fenêtre. Je regarde sur ma table de chevet le livre les Contes de Beedle le Barde y est toujours posé. Qu'est-ce que j'aime ses livres. Les livres et aussi la musique. Alors sans attendre, je je met le phonographe en route et les premiers accords de Beethoven, Adieu se mettent doucement à résonner dans la pièce.

Je fait le dernier tour d'élastique et enfin, mes cheveux sont correctement tenu en une tresse. J'arrête le phonographe et sort de la chambre en prenant, sous mon bras, mon livre que j'ai terminé la veille. Je descends les marches tranquillement, en me remémorant les accords de cette délicieuse musique que j'écoutais en me préparant. J'aime bien la musique moldue. Je trouve ses accords tellement... Divin. Triste, mais divin. Cette air restera très certainement dans ma tête jusqu'à ce que ma soeur vienne me voir et me fasse oublier tout ce que j'ai en tête.


Je pousse doucement les portes de la bibliothèque. L'odeur des vieux livres m'enivrent totalement. Comme j'aime cette odeur. Cette odeur rassurante à mon goût. Je suis enfin dans mon élément et toutes les mauvaises pensées qui, jusqu'ici hantaient ma tête se dissipent peu à peu pour laisser place uniquement à tout ses livres à ranger, à entretenir. Finalement quelques élèves un peu matinaux commencent à entrer, à se balader dans les rangées de livres. Certains trouvent rapidement ce qu'ils recherchaient, d'autre viennent me trouver me demandant où chercher certains livres pour tel ou tel cours. J'aime ce métier, et pourtant, chaque fois qu'un élève vient me demander un renseignement, le rouge me monte aux joues. Mais je fais toujours bref. Plus vite je retourne à mon occupation, plus vite mes pensées s'évadent de nouveau sans réel but.

« LÉA !! » Mes yeux s'écarquille en même temps que je sursaute. Je tourne la tête et vois ma soeur, sautillant un peu partout et fonce droit sur moi pour me serrer dans les bras. « Je t'ai déjà dis dans la bibliothèque à serait bien que tu fasse moins fort... » Je baisse les yeux, emmêlant mes doigts dans les cheveux de ma soeur en me serrant contre elle. Même si sont irruption... Quelques peu... Spontanée et bruyante me gêne toujours énormément, je suis toujours ravie de l'avoir vers moi. « Léa, faut que je te raconte pleins de trucs !! On mange ensemble à midi hein ?! Faut que je te raconte tout ça !! » me dit-elle tout en chuchotant et en regardant autour d'elle. Je lui souris tendrement et acquiesce. Elle sait que je ne peut rien lui refuser. Alors, en lui mettant un tape sur les fesses, je lui demande de filer en cours et la revoilà parti en sautillant et me fessant de grands signes de la main. Je ne sais pas ce qu'elle a à me dire de si important mais en tout cas, cette nouvelle l'a excitée comme une puce pour au moins deux semaines. À cette pensée, je ne peux m'empêcher de pouffer de rire.

Vers midi, les élèves quittent tranquillement la bibliothèque pour aller manger. Je profite de ce calme absolu pour classer quelques livres, par-ci par-là. Je monte sur l'échelle, à droite, puis je descends, je prends d'autres livres puis vais sur la gauche, je me met sur la pointe des pieds et les rangent également. Je retourne à mon bureau prends la dernière pile de livres puis l'emmène avec moi. Je pose deux livres sur un bords, puis quatre sur un autre avant de mettre deux derniers livres à leur place. Je retourne au premiers lancer sur le rebords d'une étagère et montant sur l'échelle. Les deux premières marches de l'échelle gravient, je me penche, attrape les deux livres. Ma respiration se coupent, oh non ... Je commence à basculer lentement en arrière. Les livres tombent à la renversent au pieds de l'échelle et moi je vais les suivre. Oh non... Tu vas encore te retrouver à l'infirmerie à se rythme là, Humphrey ! que me balance ma conscience avec ses lunettes posé sur le bout du nez, assis dans son fauteuil en train de lire Anthologie des enchantements au XVIIIe siècle. Je ferme brusquement les yeux, m'attendant à ce que mon dos touchent finalement le sol. Quelques secondes, mais... Rien. J'ouvre un oeil : non je ne suis définitivement pas sur le sol. J'écarquille les deux, telles des soucoupes et tourne la tête. Deux grands yeux bruns me fixe. Je déglutit, restant dans les bras de... Mon sauveur ? Je bat des cils rapidement en le fixant telle une véritable idiote. Le rouge étant déjà monter à mes joues depuis un bon moment. Réagis, Humphrey ! tu es dans les bras d'un parfait inconnu là ! Et tu lui as peut-être fait mal en lui tombant dessus sans crier garde ! ma conscience siffle entre ses dents. Elle à raison. Je secoue la tête brièvement et descends de ses bras si forts. Je m'éloigne d'un moins un mètre, la tête baissée, couleur cramoisi au rendez-vous et triture mes doigts timidement. « Excusez-moi, je suis vraiment navrée j'espère que je ne vous ai pas fais mal. Je suis vraiment désolée je suis tellement maladroite je... » Je ne termine pas ma phrase, à bout de souffle. J'ai oublier de respirer du moment ou je me suis senti basculer jusque maintenant.


- Adrenalean 2016 pour Bazzart





    encours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Infirmier ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 11 devoirs depuis ma répartition, le : 14/02/2016


MessageSujet: Re: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   Lun 22 Fév - 6:13



       
       
Patrick & Leanne

       C'était moins une....

   
D
éja quelques semaines que j'avais réussi a être engagé a Poudlard, rendant toute ma famille fière car j'avais fait un pas de plus dans la mission que m'avait confié celui dont on ne doit pas prononcer le nom. A vrai dire, je me souciais très peu de la mission qu'on m'avait confié pour le moment étant donné que je savais, qu'a la base, je devais gagner la confiance de tout le monde comme premier objectif. J'avais donc réussi a me faire engager a Poudlard comme infirmier, cachant très bien mon rôle de Mangemort puisque le directeur m'avait fait aveuglément confiance. Je dois vous avouer que cette tâche me faisait royallement chier car au fond de mon être, je n'étais pas quelqu'un de mauvais. Les sévices que m'ont fait endurer les mangemorts et les sorciers au "service du bien" avaient forgés l'être glacial et sans pitié que j'étais devenu.

Par contre, ma soif de savoir était inépuisable, c'est pourquoi je passais de longues heures a la bibliothèque a feuilleter les traités d'herboristerie et de potions qui pourrait m'aider a concocter de meilleurs remèdes pour mes patients.

Ce soir la, l'infirmerie était vide et j'en avait justement profité pour aller faire un tour a la bibliothèque question de lire quelques bouquins. J'ignorais si ç'allait être ma bibliothéquaire préféré qui serait la mais j'avais tout de même pris le risque d'y aller. Effectivement, dès mon entrée, j'avais rencontré la jolie Léanne a la table des professeurs et elle m'avait tout de suite soumis au Stupefix sans même a avoir dit mot.

Donc, pour en revenir a cette soirée de libre, j'avais décidé de me rendre a la bibliothèque question d'y emprunter quelques ouvrages mais aussitot entré, mes pensées s'embrouillèrent, je ne sais pas trop pourquoi. Je me promenais enre les rangées a la recherche de livres sur les potions medicinales quand je m'arrêtai devant une étagère. Mes yeux commencèrent a scruter les rangées quand j'entendis un bruit derrière moi. Trop concentré dans mes recherches, je n'avais pas remarqué l'échelle posée contre la rangée parallèle ni même la jeune demoiselle qui logeait a près de 8 mètres d'altitude.

J'eut a peine le temps de me retourner et de tendre les bras qu'une jolie jeune blonde tombait directement entre ceux ci. Quelques secondes de silence, le temps pour nous deux de réaliser ce qui vient de se passer.

« Excusez-moi, je suis vraiment navrée j'espère que je ne vous ai pas fais mal. Je suis vraiment désolée je suis tellement maladroite je... » finit-elle par dire tandis que je la dépose sur ses 2 jambes.

Je reste figé quelques secondes, le regard un peu perdu. Si je m'attendais a ce que la fille pour qui j'avais le béguin me tombe dans les bras comme ça, j'aurais parié ma baguette magique.

- Hummmm.... y'a pas de mal, je suis sain et sauf et vous aussi, finis-je par dire. Qu'est ce que vous faisiez perchée si haut pour des livres ? C'est dangereux comme manoeuvre, vous n'avez pas pensé au Wingardium Leviosa ? finis-je par dire avec une petit sourire en coin.

WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bibliothécaire ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 09/08/2015


MessageSujet: Re: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   Lun 22 Fév - 9:19



mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils


« Je me demande quand viendra le jour, où les yeux dans les yeux et la mains dans la mains j'aurais le cœur heureux sans peur du lendemain. »

J'enviais terriblement ma petite sœur. Elle au moins était bien loin d'être aussi timide que moi. Non, elle était même tout l'inverse de moi. Du genre bourrin, à rentrer dans le tas. Et d'ailleurs, même si j'essayais tant bien que mal à la protéger du monde, c'était bien souvent elle qui venait à ma rescousse. Alors c'était souvent qu'on pensait qu'Eileen était la grande sœur bienveillante.

Et puis, il y avait cette homme. Patrick. Non mais franchement, comment rester de marbre devant un tel homme. Il dégageait quelques choses qui... Me pétrifiait tout simplement. Face à lui j'avais tendance à perdre mes moyens et donc, par prudence, j'essayais de l'éviter tant bien que mal. Alors la ma jolie, tu as fait fort pour l'éviter ! Tu lui est littéralement tomber dans les bras. Me jette alors ma conscience en remontant ses lunettes du bout du doigt. Alors oui, c'est vrai, mais enfin rien de tout ça n'était voulu quand même ! « Hummmm.... y'a pas de mal, je suis sain et sauf et vous aussi. Qu'est ce que vous faisiez perchée si haut pour des livres ? C'est dangereux comme manoeuvre, vous n'avez pas pensé au Wingardium Leviosa ? » Oh et sa voix... Et son sourire aussi. Battant encore des cils je replaçais toujours aussi maladroitement une mèche de cheveu derrière mon oreille. Ah oui, un wingardium leviosa. Non. Mieux vaux pas.


Très légèrement, je secoue la tête négativement. Humphrey ! Ouvre la bouche bon sang tu as une langue ! Encore ma foutue conscience. Mais elle ne peut pas garder sa tête planquer derrière son livre celel-là ! « En fait, je ... » Bon sang, je pensais pas qu'il m'imprésionnerait autant... « Je suis tellement nulle avec une baguette entre les mains que je préfère faire de moi-même... » J'eux un léger rire, jaune. J'attrape ma tresse sur mon épaule et regarde les pointes de mes cheveux, les joues rouges.

Sans trop savoir que faire, je termine par me baisser et ramasser les livres. Je les observe un à un; aucuns n'a subit de trop gros choc on dirait. Ouf ! Je me relève, pose les livres sur le rebors de l'étagère. Ils resteront ici pour le moment. Ils sont bien ici. Je relève la tête et regarde Patrick dans les yeux. Mon Dieu, comme ses yeux sont beaux... « Leanne. » lançais-je comme une imbécile. Comme si ils ne savaient pas qui tu étais... souffle ma conscience. Oui, elle à raison. Je suis vraiment idiote. De nouveau, le rouge me monte aux joues et tout bêtement je termine par dire à ce beau brun « Au fait, merci... » Et de nouveau, je triture mes doigts comme une enfant venant de faire une bêtise.


- Adrenalean 2016 pour Bazzart





    encours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Infirmier ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 11 devoirs depuis ma répartition, le : 14/02/2016


MessageSujet: Re: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   Mar 23 Fév - 9:16



       
       
Patrick & Leanne

       C'était moins une....

   
J'
avais bien remarqué que la situation mettait la jolie blonde plutôt mal a l'aise et je dois vous avouer que je prenais un malin plaisir a ne rien ajouter, a analyser ses réactions l'une après l'autre avec un petit sourire en coin. Mais bon, je n'allais tout de même pas garder le silence éternellement.

« Je suis tellement nulle avec une baguette entre les mains que je préfère faire de moi-même... » finit-elle par dire en se penchant pour ramasser les livres qu'elle avait fait tomber.

Finalement, elle finit par les déposer sur l'étagère la plus près et finit par me dire son nom, que je savais déja malgré le fait que j'étais nouveau ici. J'avais fait mes recherches a l'avance car je dois bien vous avouer qu'elle m'était quelque peu tombé dans l'oeil dès le départ mais je n'avais pas trop eu le temps de lui payer une visite.

- Patrick, enchanté de faire votre connaissance milady, dis-je a mon tour avec un petit clin d'oeil en lui tendant ma main question qu'elle fasse autre chose de ses mains que de se les triturer sous l'embarras.

Comme je ne savais pas trop comment commencer la conversation et que j'aimais bien me la jouer mystérieux, je m'approchai d'elle et a la dernière minute je bifurquai pour prendre un livre au hasard. Faisant mine de lire le titre sur la première page, je relevai les yeux vers elle, lui fit un petit sourire puis me dirigeai vers la table au bout de la rangée. J'espérais bien qu'elle allait me suivre, question que nous puissions discuter assis plutôt que debout en plein milieu de la rangée. En regardant le livre que j'avais pris, je remarquai que c'était un livre sur les plantes rares. Chouette, herboristerie, ma matière favorite... Faux, j'avais toujours été nul dans cette matière.


WILDBIRD

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Bibliothécaire ⁂

points à ma maison et j'ai rendu : 163 devoirs depuis ma répartition, le : 09/08/2015


MessageSujet: Re: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   Jeu 25 Fév - 19:38



mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils


« Je me demande quand viendra le jour, où les yeux dans les yeux et la mains dans la mains j'aurais le cœur heureux sans peur du lendemain. »

Patrick me perturbait, c'était certain. Je le fixais bêtement faire le moindre geste. Toujours les joues totalement colorées de rouge, les doigts qui s'emmêlaient entre eux. Ce magnifique jeune homme devait très certainement me prendre pour la plus parfaite des idiotes avec mes réactions enfantines. Mais il finirait par prendre l'habitude de mes réactions. J'étais comme ça. Enfin, pas au début. Au tout début de ma vie, il paraît que j'étais très câline. Je ne m'en souviens pas. Je me souviens seulement de ses grosse mains velues qui se pose violemment sur moi. Je frisonne. Arrête de penser à ça, Humphrey ! Tu es en compagnie d'une magnifique créature là ! Bouge !! Me regardant par dessus ses verres de lunettes, ma conscience me fait une jolie grimace.

La main tremblante, je repasse machinalement une mèche derrière mon oreille. Et alors que je lui avait bêtement dit mon prénom, accompagné d'un clin d'oeil il me dit le sien. « Patrick, enchanté de faire votre connaissance milady » Oh mon Dieu ! Il me fait fondre. Et il me tend aussi sa main. Je le regarde alternativement avec sa main durant une fraction de seconde avec de réagir rapidement. Maladroitement j'attrape sa main et la serre légèrement. C'est bien, tu es polie Leanne. Mais voudrais-tu bien lui lâcher la main maintenant ? Je sursaute de moi-même en comprenant que je le tenais toujours par la main au bout de bientôt deux minutes. D'accord, c'est un peu long comme salutations. Je retire très vite ma main de la sienne, intimidée.


Mes joues éternellement rougies, je lui adresse un petit sourire gêné. Bon sang, mais pourquoi est-ce que Patrick m'impressionne autant ? Je crois qu'il va me falloir une bonne bière-au-beurre ce soir, après le travail. Parce que ressentir autant d'émotions en si peu de temps, j'ai un doute sur la possibilité que ça soit humain... « Tu... Tu aimes la lecture ? » Lui dis-je alors en pointant timidement le livre qu'il tient entre les mains. Moi, c'est mon seul réconfort. La musique aussi. Mais j'ai pas souvent l'occasion d'écouter de la musique. Alors je me rabat sur les livres. Ne lui dit pas ça, il va fuir, idiote. Ah oui. Ma conscience à encore raison...

Je termine par replonger doucement dans mes pensées. Sans vraiment réaliser, mes yeux se ferme petit à petit, me faisant revivre se cauchemar éveillée. Les mains de cet horrible Daniel qui m'étreigne violemment par les épaules, qui me tire de ma cachette, qui me secoue... J'ouvre les yeux en grand en secouant la tête rapidement. « Je ... Excuse-moi ... Je ... J'ai pas fais attention... Tu me disais quelques choses... ? » la couleur cramoisie de nouveau au rendez-vous, puis je réalise qu'il s'est installé à une table. Je vais le rejoindre en espérant qu'il ne m'ai pas vu ni entendu. S'il vous plaît, par pitié, faite qu'il parle. Il ne faut pas que je reparte dans ses pensées, je finirais par craquer et il ne faudrait pas. Pas ici. Pas devant Patrick.


- Adrenalean 2016 pour Bazzart





    encours...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.   

Revenir en haut Aller en bas
 

PATRICK&LEANNE ♠ mes jours comme mes nuits sont en tout points pareils.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parselmouth :: Poudlard intérieur :: Quatrième étage :: Bibliothèque-